medias

Le Bac pro sécurité et prévention en Gironde

Clément Solym - 16.01.2008

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - Bac - professionnel - sécurité


Depuis 2006, une formation originale est enseignée, destinée aux élèves sortis d'un BEP du secteur industriel ou du secteur tertiaire. Le recteur peut aussi intervenir pour accepter cette orientation.

« Destiné à former les élèves en deux ans aux métiers de la sécurité et de la prévention, il prépare à différents concours de la fonction publique (gardien de la paix, sapeur-pompier professionnel, gendarme adjoint…) ou permet d’intégrer des entreprises travaillant dans le domaine de la sécurité. » Le tout sur deux années...

À Bègles en Gironde, s'est également ouverte une classe pour quinze élèves et de l'avis de Mme Mandeix, proviseure du lycée Emile-Combes, « c’est avant tout une vocation ».

Au programme, beaucoup de sport, et des exercices physiques pour garder la forme. Car « même si certains l’appellent bac pro option police, les élèves suivent 9 semaines de stage dans la police et 9 autres chez les pompiers », explique Mme Mandeix. « Ils peuvent entrer dans le monde du travail à travers la sécurité privée, mais également passer le concours de gardien de la paix, ou encore devenir pompier professionnel. »

Les huit filles et sept garçons de la classe ont été retenus pour leur grande motivation, selon la proviseure. Les cours théoriques portent sur des compétences propres aux métiers ciblés, que ce soit dans le secours, de la sécurité ou de la prévention, avec une alternance professionnelle, donc.

Le rectorat de Bordeaux, contacté, nous a appris que pour l'heure les résultats de cette classe étaient satisfaisants.

Pour approfondir

Editeur : Savoirs Inedits
Genre : enseignants
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782917544013

Enseignant... et après ? comment préparer et réussir sa seconde carrière

Etre prof, c'est exercer " le plus beau métier du monde ", mais vouloir quitter l'enseignement est encore tabou. Alors que chacun est aujourd'hui exhorté à " gérer sa carrière ", à valider ses " acquis de l'expérience ", invité à " conduire sa mobilité professionnelle ", il semble que les enseignants sont prudemment écartés de ces nouvelles orientations. Rémi Boyer a vécu quinze années d'engagement auprès des élèves, de plaisir à leur transmettre ses connaissances, de passion pour l'histoire et la géographie qu'il a

J'achète ce livre grand format à 14.50 €