Le Brésil : cible de la ministre chargée de la Francophonie

Lauren Muyumba - 10.05.2013

Patrimoine et éducation - A l'international - Francophonie - Brésil - Langue française


Yamina Benguigi, ministre chargée de la Francophonie, tient à faire du français « une langue du travail » au Brésil. Un terme habituellement utilisé pour désigner l'anglais. Mais les nombreuses entreprises françaises implantées dans le pays comptent bien devenir une véritable force économique, tout en faisant prévaloir leur langue d'origine.

  

 

Mike Vondran at Christ the Redeemer, Corcovado, Rio de Janeiro, Brazil, December 30 2008. This photo has Sugar Loaf and Copacabana.

Par over_kind_man_ CC BY 2.0

 

 

Cela ne fait pas de doute pour Yamina Benguigi, le français n'est pas seulement la langue de la culture, du savoir-vivre et de la précision, c'est également une langue du travail, du commerce et de l'économie. Elle compte bien en faire la preuve au Brésil.


« Parler le français, c'est aussi se dire qu'on peut décrocher un emploi », a déclaré la ministre selon l'AFP. D'après le Guide Pratique des Affaires au Brésil 2012 (rapport de la Chambre Commerce France-Brésil), environ 420 filiales de compagnies françaises, parmi lesquelles 38 entreprises du CAC 40, sont présentes au Brésil, générant la création de près de 450.000 emplois directs.


La ministre chargée de la Francophonie a plaidé pour la valorisation de la langue française dans le domaine économique à l'occasion de l'inauguration du nouveau siège de la Délégation générale des Alliances françaises du Brésil. Fondé en 1883, le principe des Alliances françaises sert à faire émerger une dynamique de francophiles dans le monde entier, à travers un réseau de plus de 1000 associations dans 136 pays.


Mme Benguigi croit fortement au développement de la culture francophone dans un pays en plein essor économique tel que le Brésil. L'objectif du gouvernement français est également d'attirer des étudiants en France et de nouer un véritable lien en favorisant les échanges entre les deux pays. « Plus de 10.000 Brésiliens iront étudier en France d'ici quatre ans dans les domaines des sciences exactes, de l'ingénierie et de l'environnement » explique la ministre. D'après le ministère de l'Intérieur, la France accueille chaque année environ 60 000 nouveaux étudiants étrangers, venant principalement du Brésil, de Chine, du Maroc, des États-Unis, d'Algérie, et de Tunisie.

 

Renforcer la coopération

 

L'idée d'une alliance forte avec le Brésil n'est pas nouvelle. En juin et juillet 2012, le Brésil était l'invité d'honneur de la Fondation Alliance Française qui proposait un programme d'évènements culturels en Ile-de-France, sous le nom Alliances en résonnance Brésil. La même année, le ministère des Affaires étrangères annonçait l'ouverture au bilinguisme franco-portugais dans le domaine de l'éducation. Une coopération entre l'État de Rio et l'Académie de Créteil débouchera sur l'ouverture de lycées publics bilingues franco-brésiliens.


Un Brésil, un lycée de ce genre devrait ouvrir ses portes en 2014. Il fera parti du projet Escola Dupla, mené par le brésilien Wilson Risolia, Secrétaire d'État à l'Éducation. L'accord a été signé avec William Marois, recteur de l'Académie de Créteil, le 20 novembre 2012. D'après le Consulat de France à Rio de Janeiro : 

Le partenariat avec l'entreprise Deyrolle Pour l'Avenir, permettra de fournir d'importants outils pédagogiques à la pointe des nouveautés dans le domaine de la recherche en développement durable et environnement. Une filière audiovisuelle et une filière d'hôtellerie devraient également faire partie de l'enseignement en langue française proposé aux jeunes.


En 2013, l'appel au partenariat Brésil-France est relancé. Qu'il s'agisse des étudiants ou des cadres d'entreprises, Yamina Benguigi les encouragent à travailler avec les français, et en français de préférence.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.