La British Library utilise Internet pour déchiffrer une épée séculaire

Julie Torterolo - 10.08.2015

Patrimoine et éducation - A l'international - The British Library - épée - Appel internautes


La British Library a besoin d’aide pour comprendre une petite part d'Histoire, et n'hésite pas à demander un peu d'aide aux internautes. Sur son blog, l’établissement invite en effet toute personne capable de déchiffrer les inscriptions sur une épée datant du XIVe siècle à se manifester.  

 

 

 

« +NDXOXCHWDRGHDXORVI+ ». Cet agglomérat de lettres donne bien du fil à retordre au British Museum, qui a confié la pièce à la bibliothèque nationale du Royaume-Uni pour une exposition. Situé sur la lame d'une épée retrouvée en juillet 1825 dans une rivière anglaise, le message incrusté en fil d’or sur la lame reste « indéchiffrable » à ce jour, reconnaît l'établissement. 

 

La bibliothèque anglaise précise que l’arme, pesant plus de 1 kilo et mesurant 96 cm, est exposée jusqu’au 1er septembre prochain au côté d’un manuscrit du XIVe siècle intitulé Les Grandes Chroniques de France, spécialement ouvert sur une page montrant l’invasion de la Normandie en 1203. On y voit « des hommes maniant des épées similaires à celle-ci », précise l'établissement. Toujours est-il que, malgré quelques indices comme celui-ci, cette épée de Witham reste un mystère pour les historiens. 

 


Publiés sur le blog, quelques renseignements supplémentaires, pouvant aiguiller les internautes, sont donnés par Marc Van Hasselt, du département d’étude médiévale de l’université d’Utrecht.

 

Selon lui, l’inscription énigmatique n’est pas un cas isolé. Les épées inscrites de la sorte étaient même « à la mode » autour de l’an 1200. Le même type de calligraphie aurait été ainsi retrouvé sur une douzaine d’autres épées dans différents pays d’Europe (Pologne, Suède ou encore en France). 

 

Pour le scientifique, l’inscription semble devoir se lire en latin, « langue internationale » du XIIIe siècle. Il propose alors de comparer le message avec celui qui figure sur une épée similaire retrouvée aux Pays-Bas. De quoi donner quelques pistes de recherches supplémentaires aux passionnés de cryptologie et d’histoire. 

 

Comme le rappelle Numerama, ce n’est pas la première fois que les internautes sont appelés à l’aide pour de tels mystères historiques. En 2012, l’université d’Oxford avait ainsi invité toute personne capable de comprendre le Proto-Elamite, écriture utilisée au Moyen-Orient, à se manifester.

 

Here’s a medieval conundrum to keep you busy this weekend – help solve the mystery of this double-edged sword, currently in our #MagnaCarta exhibition and on loan from the British Museum bit.ly/1hnw91n

Posted by The British Library on vendredi 7 août 2015

 


Pour approfondir

Editeur : Paleo
Genre : histoire du...
Total pages : 232
Traducteur :
ISBN : 9782849096246

Les grandes chroniques de France t.2 ; les fils de Clovis

de Raoul Glaber

Ecrite vers 1047, la chronique du moine Raoul Glaber est l'un des très rares documents historiques rapportant les événements relatifs à la période de l'an Mil.

J'achète ce livre grand format à 45 €