Le Canada soutient Haïti au nom de la francophonie

Clément Solym - 21.03.2010

Patrimoine et éducation - Scolarité France - canada - francophonie - solidarité


A l’occasion du 40eme anniversaire de l’OIF (Organisation Internationale Francophone) le gouvernement canadien a confirmé son attachement à cette organisation en affirmant que les sinistrés d’Haïti avaient été secourus dans un contexte de solidarité entre pays francophones.


En ce sens, Madame Werner, ministre de la Francophonie et des Affaires intergouvernementales déclare : « La Francophonie célèbre cet anniversaire au moment où Haïti, pays fondateur de l'OIF tout comme le Canada, est confronté à un immense défi de reconstruction ». Elle a également affirmé « Je me réjouis que la Francophonie soit fidèle à son devoir de solidarité, et qu'elle œuvre à la reconstruction d'Haïti ».

En effet, le Canada a bel et bien démontré son engagement envers la cause de l’organisation à travers son soutien aux Haïtiens mais aussi par son accueil, lors des différentes conférences, au sein de plusieurs villes québequoises entre 1998 et 2007, (Mounton). Et comme le souligne Madame la ministre « Le gouvernement du Canada est heureux que sa présence au sein de la Francophonie se soit très tôt enrichie de la participation des gouvernements du Québec et du Nouveau-Brunswick ».

Nos confrères de l’AFP rappellent que l’OIF est une organisation internationale qui comporte à ce jour 71 membres : 15 observateurs et 56 Etats dont la France, bien sûr, qui représente à ce jour 80% de son budget annuel.