medias

Bien après que Rimbaud a imaginé ses « semelles de vent », et avant que Kerouac n’en fasse des clochards célestes, les hobos ont parcouru les États-Unis. Le terme apparut dans les années 20, mais ces vagabonds sont véritablement arrivés avec l’essor du rail sur le territoire américain. Et le personnage a pris avec le temps, dans, l’imaginaire collectif, une place toute particulière.

 

Just A Stub Left
Orin Zebest, CC BY 2.0
 

 

Si le terme désigne aujourd’hui un sans-abri, il balayait un champ plus large de sens voilà un siècle. Notamment parce que le hobo était en réalité un travailleur itinérant, peu attaché à un lieu, mais soucieux de sillonner le pays, en traversant illégalement dans les trains de marchandises. 

 

Une vie marginale, qui impliquait également quelques connaissances mystérieuses, strictement réservées à ce clan. On parle d’ailleurs du Code hobo comme d’une langue à part entière, mais uniquement écrite : les inscriptions quais hiéroglyphiques avaient une signification qui renseignait précisément sur ce qui attendrait le voyageur.

 

En tant qu’étrangers perpétuels, les hobos pouvaient tout aussi bien être accueillis avec des armes à feu que chaleureusement salués. Raison pour laquelle ce langage secret était nécessaire : mieux vaut être averti. Le problème est que si ce Code se retrouve dans la littérature, ou même analysé dans des essais, rien ne prouve réellement qu’il fut autant utilisé qu’on le suggère.

 

<

>


 

Il n’en reste pas moins une mythologie autour de ce peuple migrant, qui revendiquait jusqu’à un code éthique — à la manière de ce que l’on aurait retrouvé dans le compagnonnage. Certes, la liberté est une valeur essentielle, mais il inclut également des notions d’apprentissage, d’enrichissement spirituel, ou encore de toujours venir en aide aux enfants…

 

 

 

via Open Culture




Commentaires

Merci de corriger la faute dans le titre, svp.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.