Le concours de l'ENS ouvert à 41 prépas littéraires en 2012

Clément Solym - 18.09.2010

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - ens - concours - prepas


Ils seront pléthore à désormais se présenter au concours si prisé de l'École Normale Supérieure, puisque le ministère de l'Enseignement supérieur a largement ouvert les vannes...

À compter de 2011, 16 nouveaux établissements se verront ouvrir l'accès au concours, pour aboutir au nombre de 41 prépas littéraires pouvant solliciter l'accès à l'ENS, par le biais du terrible concours.

Valérie Pécresse, la ministre dudit ministère, a hier annoncé que 800 à 1000 places seraient proposées aux 4000 élèves en khâgne, contre seulement 214 aujourd'hui disponibles pour le concours de l'ENS. Un protocole a en effet été signé pour élargir la Bande d'épreuves littéraires des ENS, précise l'AFP. Cinq instituts d'études politiques pourront désormais proposer de passer le concours, ainsi que des écoles de commerce et de management.


L'ENS de la rue d'Ulm, à Paris

Pour la ministre, l'objectif est de « passer d'une logique de sélection par l'échec à une logique de clas­se­ment permettant d'accéder à différentes écoles ». Et pour ce faire, la notation sera remontée de 2,5 points alors qu'elle avait la réputation d'être des plus intransigeantes.

« Le message est que la sélection par les sciences, et uniquement, c'est terminé », annonce-t-elle, avec l'intention surtout de « consolider le maillage territorial des classes préparatoires littéraires ».

Le tout dans une logique d'ouverture assez large, qui ciblera par la suite les écoles de journalisme et d'art, ainsi que des masters triés sur le volet. Les élèves de ces sections pourront ainsi eux aussi tenter leur chance pour l'ENS.