Le conservatoire national s'ouvre aux écoles d'art dramatique étrangères

Clément Solym - 11.02.2010

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - conservatoire - art - dramatique


Daniel Mesguich, directeur du Conservatoire national d'art dramatique depuis 2007 poursuit la réforme pédagogique qu'il a initiée depuis un peu plus de deux ans.

Après avoir modifié le règlement du concours d'entrée (portant de 3 à 5 le nombre maximal de présentations au concours et de 24 à 26 l'âge limite) et le cursus (ajoutant des « cours de solitude », de « jeu en anglais » et de « pensée du théâtre »), il a décidé de renforcer les liens avec les écoles d'art dramatique à l'étranger.

Ainsi, à partir de cette année les élèves du Conservatoire d'art dramatique partiront en voyage pédagogique dans de grandes écoles d'art dramatique étrangères. Cette année, ils devraient se rendre à Pékin, Hong-Kong, Moscou, Rome et Princeton (États-Unis), indique l'AFP.

Pour Daniel Mesguich, ce programme d'échanges vise « à créer sur le long terme un réseau d'écoles d'art dramatique ». De plus il estime que le théâtre a « besoin d'oxygène ». L'initiative est subventionnée à hauteur de 53 000 euros par la SPEDIDAM (société de perception et de distribution des droits des artistes-interprètes) soit la moitié du budget.

Par ailleurs un atelier « jeu masqué » et un atelier danse et théâtre reprendront respectivement dans le théâtre de Cergy-Pontoise avec la présentation des Prétendants (Lagarce) et dans l'espace Cardin avec la présentation de Retour à Bilbao. Les deux présentations auront lieu en mai.