Le coût des nouveaux rythmes scolaires

Clément Solym - 19.12.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - rythmes - scolaires - réforme


Mettre en place le retour à la semaine de 4,5 jours au primaire occasionne un surcoût important pour les communes. Face à ce problème, l'Etat va créer un fonds d'aide doté tout d'abord de 250 millions d'euros. Cependant, interrogé par Libération, Vincent Peillon craint que cette dotation ne soit encore inférieure aux besoins, rapporte l'AFP.

 

Les maires auront jusqu'à la rentrée 2014 pour mettre en place les nouveaux rythmes scolaires. Le fonds d'aide sera principalement destiné aux communes qui s'engageront dans le retour à la semaine de 4,5 jours dès septembre 2013.

 

Quant aux écoliers, ils ne devraient pas avoir de journée dépassant les cinq heures de cours.