Le domaine public en 2020 : Maeterlinck, Jaloux, Agatha Christie, Mark Twain...

Antoine Oury - 02.01.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - domaine public 2020 - oeuvres domaine public - auteurs domaine public


La nouvelle année apporte son lot de bonnes résolutions, de régimes bancals et autres promesses de venir à bout de tâches jamais terminées. Quelques auteurs et œuvres, aussi, entrent dans le domaine public à l'occasion du passage en 2020 : si, côté francophone, la récolte est mince, plusieurs œuvres d'envergure vont rejoindre le patrimoine commun chez les anglophones.

The Man in the Brown Suit (L'homme au complet marron) d'Agatha Christie et The Autobiography of Mark Twain, deux oeuvres qui entrent dans le domaine public aux États-Unis


En France, comme dans un grand nombre de pays d'Europe, il faut compter 70 ans après la mort de l'auteur pour que l'ensemble de ses œuvres entrent dans le domaine public et deviennent donc libres de droits. Mort en 1949, l'écrivain belge Maurice Maeterlinck, prix Nobel de littérature en 1911, confie donc sa pièce de théâtre symboliste Pelléas et Mélisande (1892) et d'autres œuvres au patrimoine commun.

En France cette fois, Jacques Copeau, cocréateur de La Nouvelle Revue française en 1908, proche d'André Gide, entre dans le domaine public avec de nombreuses pièces de théâtre, dont Brouillard du matin (1897), L'Objet (1925) ou encore L'Illusion (1925).

À la tête d'une bibliographie imposante, Edmond Jaloux rejoint le domaine public, précédé par quelques mots de Stefan Zweig à son égard : « Edmond Jaloux a écrit beaucoup de romans. La plupart ne sont guère épais. Pas plus que l'aquarelle ne saurait s'adapter aux amples dimensions de la fresque, son art délicat ne saurait entrer dans le cadre épique d'une saga en plusieurs volumes. Il trace un décor étroit, mais il le remplit tout entier. »

Enfin, Joseph-Charles Mardrus, médecin, poète et traducteur, orientaliste passionné, voit l'œuvre de sa vie, une nouvelle traduction des Mille et Une Nuits en seize volumes entrer dans le domaine public. À sa suite, d'autres ouvrages sur l'Égypte ou les religions.
 
Dans les autres pays d'Europe où la durée du droit d'auteur est fixée à 70 ans après la mort de l'auteur, notons l'entrée de l'Allemand Klaus Mann, fils de l'écrivain Thomas Mann et neveu de Heinrich Mann ; d'Elsa Bernstein ; du poète espagnol Antonio Machado, de la Génération de 98 ; de la romancière irlandaise Dorothea Conyers ou encore de l'alpiniste Frank Smythe.

Aux États-Unis, où l'entrée dans le domaine public s'effectue par œuvre, selon la date de publication, et non en fonction de la mort de l'auteur, plusieurs titres rejoignent le domaine public. On compte ainsi The Land That Time Forgot d'Edgar Rice Burroughs, The Man in the Brown Suit et Poirot Investigates, d'Agatha Christie, Billy Budd, Sailor d'Herman Melville, When We Were Very Young de A. A. Milne (livre dans lequel apparait pour la première fois Winnie l'Ourson), The Gift of Black Folk de W. E. B. Du Bois ou encore l'autobiographie de Mark Twain.

Pour les œuvres traduites, l'extinction des droits concerne bien sûr l'œuvre originale et non la traduction.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.