Le FBI demande le retrait de son sceau sur Wikipédia

Clément Solym - 04.08.2010

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Wikipédia - FBI - sceau


D’ordinaire Wikipédia subit les foudres des quelques sceptiques qui lui reprochent un manque de fiabilité et des pages aux contenus aisément manipulables. On se souvient à ce sujet de l’affaire de la fausse citation de Maurice Jarre qui avait été reprise par plusieurs grands médias sans vérification de sources. C'était drôle !

Mais hier, c’est à un bien plus gros poisson que l’encyclopédie a dû faire face. Dans une lettre datée du 22 juillet que s’est procurée le New York Times, le FBI demande instamment la suppression de son sceau sur les pages de l’encyclopédie. En plus d’une utilisation sans l’accord de la police fédérale, Wikipédia « faciliterait » la copie « à la fois délibérée et involontaire » du sceau en haute-qualité.

La lettre fait également état de possibles poursuites judiciaires en cas de refus ou d’inaction de la part de l’encyclopédie de Jimbo Wales.

Pour sa défense, la fondation Wikimédia qui gère le projet collaboratif argue d’une lecture erronée de l’article de loi section 701 de la part du bureau fédéral. Si l’article interdit la reproduction, la vente et la possession d’insignes d’administrations américaines par son personnel, la fondation estime que l’interdiction ne s’applique pas aux articles encyclopédiques.

Et de faire remarquer que l’emploi du sceau n’a pas pour vocation de contrefaire un document ou représenter un officier du FBI. En attendant la mise en place d’une procédure judiciaire de la part du bureau fédéral, Wikipédia a annoncé « être en contact avec un expert indépendant » et se dit « préparée à défendre son point de vue au tribunal ». D'autant que le projet espère pouvoir s'appuyer sur le Premier amendement lui allouant le droit de reproduire ce genre d'insigne illustrer un article.
 
Reproduction médiocre

Après comparaison avec le sceau présent sur le site officiel du FBI, le prétexte d'une reproduction de très haute qualité pouvant être mal intentionnée semble cependant ne pas tenir.

Les couleurs de la version Wikipédia sont beaucoup plus brillantes, et laissent penser qu'en montrant une reproduction différente, l'encyclopédie se protégeait de telles poursuites. Et fournirait aux faussaires une contrefaçon bien médiocre.