Le film de Marcel Proust avait déjà été découvert par une chercheuse française

Elodie Pinguet - 17.02.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Marcel Proust vidéo - Marcel Proust film - Proust film


Le 15 février dernier, un chercheur canadien crée le buzz dans le monde littéraire en révélant une vidéo de 1904 où apparaîtrait Marcel Proust. Malheureusement pour lui, il semblerait qu’une historienne française, Laure Hillerin, ait devancé de trois ans sa découverte exceptionnelle...

 

 

 

Quelle surprise a dû ressentir la Française Laure Hillerin ce mercredi ! Les révélations du professeur Jean-Pierre Sirois-Trahan ont fait le tour du monde. Les premières images filmées de Marcel Proust, deux secondes d’un film de 1904, sont un véritable trésor pour le patrimoine littéraire.

 

Seulement voilà, l’historienne avait déjà mis à jour cette vidéo dans un de ses livres, paru en 2014, La Comtesse de Greffulhe, l’ombre des Guermantes. Son éditeur Flammarion a révélé l’affaire le lendemain de l’annonce du professeur, rapporte l'AFP.

 

Dans son ouvrage, elle écrit :

 

Qui est ce jeune homme aux cheveux noirs qui bavarde presque familièrement avec elle et réussit, à deux reprises, à faire jaillir son rire en cascade ? C’est Marcel Proust, aimable écrivain mondain à l’audience encore confidentielle, qui se trouve être un ami proche du marié. Peut-être est-ce lui, ce jeune homme en manteau clair, coiffé d’un chapeau melon qui laisse les yeux dans l’ombre, laissant apercevoir la moustache et l’ovale du visage, dévalant précipitamment les marches, doublant le cortège sur le côté droit, afin de rejoindre avant les autres l’éblouissante belle-mère ? On le voit quelques secondes sur un film d’amateur — une pellicule de deux minutes à peine, conservée aux Archives françaises du film à Bois-d’Arcy.

 

Selon le chercheur Jean-Pierre Sirois-Trahan, il n’aurait pas eu connaissance de la découverte de Laure Hillerin et affirme qu’« aucun des spécialistes de Proust que j’ai interrogés ne m’a parlé de cela ». 

 

En effet, interrogée par Télérama, l’historienne a raconté qu’à l’époque sa découverte n’avait pas vraiment été remarquée : « J’avais signalé aux conservateurs des Archives françaises du film qu’on y voyait Marcel Proust et ils n’avaient pas plus réagi que cela. Aujourd’hui, je me dis que c’est dommage, que j’aurais dû insister, mais je ne pensais pas que quelques secondes de film mettraient la communauté proustienne à ce point en émoi. »

 

Même la publication du passage dans son livre ne semble pas avoir marqué les esprits. Problème de communication peut-être ? Toujours est-il que Jean-Pierre Sirois-Trahan est un homme honnête et reconnaît et félicite les recherches de Laure Hillerin. Il déclare également que : « L’important pour moi n’est pas d’être le premier à affirmer la chose (...) mais de faire la démarche historique pour avancer des preuves indirectes que c’est lui. » En somme, c’est un travail d’équipe avec quelques années de décalage.

 


Des images de Proust retrouvées ? par LePoint


Pour approfondir

Editeur : Flammarion
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782081290549

La comtesse Greffulhe ; l'ombre des Guermantes

de Laure Hillerin(Auteur)

La comtesse Greffulhe, alias Oriane, duchesse de Guermantes sous la plume de son ami Marcel Proust, est l'une des figures les plus fascinantes de la Belle Epoque, régnant telle une souveraine sur le monde des arts et des lettres français. Son charisme, son allure folle et sa grande beauté ont inspiré nombre d'artistes et presque fait oublier son mécénat dans le monde de la culture à une époque où l'Etat n'y était pas engagé. Militante, elle est dreyfusarde, philanthrope, féministe engagée, une véritable " tête politique

J'achète ce livre grand format à 24 €