Miyazaki fait réaliser un parc pour enfants, en forêt de Kume (Japon)

Cécile Mazin - 04.09.2015

Patrimoine et éducation - A l'international - Hayao Miyazaki - enfants nature - parc thème


Le réalisateur et cofondateur des studios Ghibli a décidé de presque prendre sa retraite. Hayao Miyazaki a en effet du mal à lâcher la création d’anime. Et surtout, impossible de ne pas se préoccuper des enfants et de leur bien-être. Ainsi, Miyazaki travaille à la construction d’un établissement qui leur sera consacré. Il s’agit d’une petite île, située dans la Préfécture d’Okinawa, au sud du Japon.

 

 

 

Le projet est d’encourager les enfants à profiter de la nature, à travers la stimulation de leurs cinq sens. Elle devrait être achevée en 2018 sur Kume, à 90 km d’Okinawa, et remplacera l’actuel équipement.

 

Un bâtiment de deux étages sera en mesure d’accueillir une trentaine de personnes, à travers près de 1000 m2.

 

L’idée vient de Miyazaki en personne, dont les œuvres ont souvent eu pour public la jeunesse, avec de multiples connexions entre la nature et les hommes. On pourra se replonger dans Princesse Mononoké, qui illustre parfaitement les liens entre ces deux mondes – leur interdépendance, autant que la nécessité d’une vision plus écologique pour l’humanité. 

 

Au XVe siècle, durant l'ère Muromachi, la forêt japonaise, jadis protégée par des animaux géants, se dépeuple à cause de l'homme. Un sanglier transformé en démon dévastateur en sort et attaque le village d'Ashitaka, futur chef du clan Emishi. Touché par le sanglier qu'il a tué, celui-ci est forcé de partir à la recherche du dieu Cerf pour lever la malédiction qui lui gangrène le bras.

 

 

 

Le réalisateur a d’ailleurs apporté une somme de 300 millions de yens pour la fabrication de cet espace, qui débutera au mois d’avril 2016. 

 

Il s’agira notamment de recourir à des matériaux de construction qui proviendraient des alentours, en optimisant au maximum les dépenses énergétiques pour l’approvisionnement. De même, la population locale sera sollicitée pour le recrutement des employés qui élèveront l’endroit. (via Kyodonews)

 

Alors qu’un parc à thèmes, illustrant les différents films d’animation, a été imaginé par un fan, voici une autre  manière pour concrétiser l’imaginaire de Miyazaki.

 

« Le concept de Ghibli land est simple : j’ai voulu rendre concret mon souhait de voir un parc sur le thème des films de gibhli, exactement le même concept que Disneyland. Je voudrais que les visiteurs essayent toutes les attractions. Mais si je devais en choisir une, ça serait le feu d’artifice à l’hôtel Adriano », expliquait le jeune garçon à l’origine du projet de parc. Qui ressemblerait à cela, d'ailleurs : les enfants adoreraient certainement, et les adultes tout autant.