Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le fonds Simone Veil des Archives nationales accessible aux chercheurs

Antoine Oury - 06.07.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - fonds Simone Veil - Simone Veil Archives nationales - archives Simone Veil


Simone et Antoine Veil entreront tous deux au Panthéon, a annoncé le président Emmanuel Macron au cours de la cérémonie d'hommage pour la femme politique aux Invalides. Mais les archives de Simone Veil, elles, sortiront des Archives nationales, qui les abritent depuis 2014. Soit 56 mètres linéaires de documents qui renseignent sur ses différents combats.


IMG_3500
Simone Veil en 2009 (Fondapol, CC BY-SA 2.0)
 

Ces archives, qui s'étendent des années 1950 à 2014, sont conservées sur le site de Pierrefitte-sur-Seine et sont toutes issues d'un don de la famille Veil réalisé en 2014. « Le fonds Simone Veil conserve principalement les archives de ses activités ministérielles au gouvernement de 1974 à 1979 et de 1993 à 1995, à la présidence de l'Europe de 1979 à 1982 ou comme députée au parlement européen jusqu'en 1993, ainsi que les articles ou interviews publiés dans de nombreux médias au cours de sa longue carrière politique en France ou en Europe et à l'étranger », soulignent les Archives nationales.

 

On découvrira dans ce fonds des discours et entretiens, une importante correspondance qui s'étend sur un demi-siècle, des papiers personnels et des œuvres autobiographiques, mais aussi des travaux universitaires, biographiques et scolaires sur Simone Veil. Les ressources sont principalement en français, mais aussi en allemand et en anglais.

 

Les Archives nationales conservent aussi un Fonds Antoine Veil, époux de Simone Veil décédé en 2013.

 

Les archives personnelles de Simone Veil sont complétées, évidemment, par celles de la direction générale de la Santé, du ministère de la Santé, ou encore de l'INSERM. Toutes les interventions de Simone Veil devant l'Assemblée nationale sont disponibles via le site de l'AN, précisent les Archives nationales.

 

Disparition de Simone Veil, indissociable de la lutte pour les droits des femmes

 

Classé en 2015 et 2016, le fonds Simone Veil (688AP/1 à 420) est désormais accessible aux chercheurs et aux historiens, annonce le ministère de la Culture. Communication et reproduction des archives se font sur autorisation des Archives nationales.




Pour approfondir

Editeur : Stock
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782234057203

Les hommes aussi s'en souviennent ; une loi pour l'histoire

de Simone Veil(Auteur)

Le 26 novembre 1974, Simone Veil, ministre de la Santé au gouvernement de Valéry Giscard d'Estaing présente son projet de loi sur l'interruption volontaire de grossesse devant l'Assemblée nationale. Modifier profondément la loi répressive de 1920 est urgent : chaque année entre 300 000 et 500 000 femmes ont alors recours à l'avortement clandestin ou se rendent à l'étranger pour se faire avorter, tandis que des médecins de plus en plus nombreux font part publiquement de leur pratique des IVG en toute illégalité. Ce

J'achète ce livre grand format à 15 €