Le Français gagne du terrain au Québec

Clément Solym - 06.03.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - langue - française - augmentation


N'en déplaise à notre ami Victor-Lévy Beaulieu, l'utilisation du Français au Québec augmente. On constate cependant un léger recul de la population de langue française maternelle. Alors comment expliquer cette augmentation de l'utilisation du français ? Tout simplement parce que les gens qui ont l'anglais ou une autre langue (dites langues tierces) comme langue maternelle apprennent de plus en plus le français et l'utilisent.

Selon l'OQLF (Office Québécois de la Langue Française) « Entre 1991 et 2006, le groupe de langues tierces a vu son poids relatif croître de façon importante » alors que la population dont la langue maternelle est le français « se régénère moins » et se trouve être la plus touchée par le vieillissement.

Ainsi toujours selon l'OQLF « on a assisté à un progrès continu de l'attraction et de la vitalité du français, au cours de la dernière décennie » et pour souligner cette affirmation l'Office Québécois de la Langue Française ajoute « Par rapport à 2001, quelque 658.000 Québécois additionnels affirmaient, en 2006, connaître le français. De 1991 à 2006, la connaissance du français s'est accrue de manière appréciable, tant chez les personnes de langue maternelle anglaise que chez celles de langues tierces, respectivement de quelque 10 et 7 points ».

La ministre québécoise de la Culture Christine Saint-Pierre est « très satisfaite » par ce rapport officiel publié hier, et a déclaré « Les immigrants optent de plus en plus pour le français, un signe que nos politiques d'immigration sont sur la bonne voie. Nous devons maintenir le cap sur cette francisation ».

Elle a annoncé aussi qu'elle rendrait public avant la fin de ce mois de mars un plan pour la promotion de la langue française, revenant sur la nécessité d'avoir « des immigrants qui puissent s'intégrer rapidement à la culture francophone, qui puissent rapidement parler et travailler en français ».

L'opposition quant à elle, prenant le contre-pied, estime qu'il est nécessaire de « rouvrir le débat sur l'immigration » et d'encourager la natalité.

Bref, la bonne nouvelle c'est que la langue française gagne encore du terrain, et que finalement il n'y a peut-être pas de quoi brûler des livres...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.