Le jour où Alphonse de Lamartine sauva le drapeau tricolore

Victor De Sepausy - 25.02.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Alphonse Lamartine drapeau - drapeau tricolore France - Révolution février 1848


Homme de Lettres, poète du temps qui s’arrête, Alphonse de Lamartine fut également une figure politique majeure : son implication dans la Révolution de février 1848 est connue, autant que dans la constitution de la Deuxième République. Voilà 171 ans, il intervint devant le peuple pour préserver le drapeau tricolore. 
 

Lamartine devant l’Hôtel de ville de Paris le 25 février 1848 refuse le drapeau rouge — Philippoteaux.


Louis-Philippe 1er, Roi des Français pendant plus de 17 ans, abdique la veille devant l’insurrection parisienne. Le lendemain la foule brandissant des drapeaux rouges devant l’Hôtel de ville demande le remplacement du drapeau tricolore (officialisé par Louis-Philippe en 1830).  

Lamartine, ministre des Affaires étrangères du tout jeune gouvernement provisoire, sort de l’Hôtel de ville et s’avance devant la foule en prononçant l’un de ses discours les plus percutant : « Si vous m’enlevez le drapeau tricolore […] vous m’enlèverez la moitié de la force extérieure de la France ! Car l’Europe ne connaît que le drapeau de ses défaites et de nos victoires dans le drapeau de la République et de l’Empire. En voyant le drapeau rouge, elle ne croira voir que le drapeau d’un parti ! 

C’est le drapeau de la France, c’est le drapeau de nos armées victorieuses ; c’est le drapeau de nos triomphes qu’il faut relever devant l’Europe. La France et le drapeau tricolore, c’est une même pensée, un même prestige, une même terreur, au besoin, pour nos ennemis ! 

Songez combien de sang il vous faudrait pour faire la renommée d’un autre drapeau ! 

Citoyens pour ma part, le drapeau rouge, je ne l’adopterai jamais, et je vais vous dire pourquoi je m’y oppose de toute la force de mon patriotisme : c’est que le drapeau tricolore a fait le tour du monde avec la République et l’Empire, avec vos libertés et vos gloires, et que le drapeau rouge n’a fait que le tour du Champ de Mars, traîné dans le sang du peuple.
 »

À retrouver sur Chronique militaire


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.