Le manoir de Stephen King, dans le Maine, accueillera archives et écrivains

Antoine Oury - 18.10.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - Stephen King manoir - manoir king Maine - stephen king musee


Véritable lieu touristique, le manoir de Stephen King, à Bangor, dans le Maine, se rapprochera un peu plus du statut de curiosité littéraire. Le maitre de l'horreur a en effet demandé l'autorisation au conseil municipal de faire de son ancien domicile un centre d'archives doublé d'un lieu de résidence pour plusieurs auteurs. King s'est installé dans la bâtisse en 1979, mais lui et sa famille ne résident plus entre ses murs depuis quelques années.

Stephen King's house in Bangor Maine, 2011
Le manoir de Stephen King, à Bangor (Russ Quinlan, CC BY-SA 2.0)


Ce mercredi 16 octobre, le conseil municipal de Bangor, dans le Maine, a approuvé la requête d'un illustre citoyen, Stephen King. Avec son épouse, Tabitha King, il avait demandé l'autorisation de transformer son domicile en un bâtiment géré par une organisation à but non lucratif, afin d'y entreposer des archives relatives à son travail, mais aussi accueillir jusqu'à 5 écrivains en résidence.

Si le couple s'est installé dans la ville en 1979, il a quelque peu abandonné ce domicile, ces dernières années. Et cherche désormais à lui donner une autre vie, sans pour autant déranger le voisinage et le reste de la ville. En effet, les archives de l'auteur ne seront accessibles que sur rendez-vous, et après avoir montré patte blanche. Quant aux résidences, elles seront elles aussi limitées.

Les membres du conseil municipal ont donné leur accord pour les demandes des époux King, soulignant par ailleurs la bienveillance de l'écrivain. « La famille King a été merveilleuse vis-à-vis de Bangor et ont donné des millions de dollars pour financer diverses initiatives de la communauté », a rappelé Ben Sprague, conseiller municipal, au journal Rolling Stone.

Le manoir du 47 West Broadway attire les touristes depuis quelques années déjà : chaque jour, des voitures s'arrêtent devant le portail, surmonté de créatures ailées, pour photographier le lieu de résidence et de travail de l'écrivain. Mais les projets du maitre de l'horreur ne devraient pas transformer le lieu en « Dollywood », selon les autorités — une référence au parc d'attractions de Dolly Parton, chanteuse country américaine.
 
En 1983, dans un essai, King avait expliqué comment Bangor l'avait aidé à façonner l'histoire de Ça, un de ses récits les plus célèbres : tout juste arrivé dans la ville, il s'était rendu à la bibliothèque municipale pour faire quelques recherches sur son histoire, et peut-être croiser l'inspiration au coin d'un des nombreux volumes.

Les avocats et autres représentants des époux King, lors du conseil municipal, n'ont visiblement pas apporté de précisions quant aux délais pour les transformations du manoir.

via NECN, Rolling Stone


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.