Le manuscrit de La Folie en tête de Violette Leduc entre à la BnF

Cécile Mazin - 09.05.2016

Patrimoine et éducation - Patrimoine - manuscrit acquisition BnF - folie tête violette leduc - bibliothèque conservation manuscrit


La Bibliothèque nationale de France vient de faire l’acquisition du manuscrit de La Folie en tête, roman de Violette Leduc paru en 1970. Inconnu jusqu’ici, ce document unique offre une version très différente du texte imprimé qui avait été publié peu de temps avant la disparition de son auteur. Ce manuscrit, qui comprend de nombreux passages inédits, est par ailleurs le premier de Violette Leduc à rejoindre les collections de la BnF.

 

Folie tête violette leduc

 


Cet objet littéraire – comme toute l’œuvre de Violette Leduc – se situe à mi-chemin entre roman et autobiographie. Faisant suite à ses œuvres précédentes, il s’étend tout particulièrement sur les débuts en litté­rature de Violette Leduc, dans le sillage de Maurice Sachs pendant la Deuxième Guerre mondiale, au cours de laquelle elle pratique pour survivre la vente de vivres au marché noir. Il se poursuit dans l’ambiance bien particulière du Saint-Germain-des-Prés de la fin des années 1940.

 

La description de ses rencontres avec ses contemporains forme une galerie de portraits d’une intensité particulièrement saisissante : Jean Genet, Jean Cocteau, Jacques Guérin, Jean-Paul Sartre, Nathalie Sarraute et, par-dessus tout, Simone de Beauvoir provoquent tour à tour chez Violette Leduc des sentiments passionnés.


Violette Leduc occupe une place bien particulière dans la littérature française du XXe siècle. Éloignée radi­calement des écoles et des mouvements, elle aura développé au cours de son existence un style tout à fait caractéristique, nourri du matériel autobiographique, y compris dans ses aspects les plus sordides. Écrivain de l’ébranlement amoureux, du naufrage passionnel, Violette Leduc aura en permanence cherché à faire de son malheur la source d’un lyrisme sombre.


Cette matière, que l’époque jugera souvent profondément impudique, aura provoqué une censure sys­tématique de son œuvre. C’est le cas en particulier pour le troisième roman de Violette Leduc, Ravages, refusé en l’état par Albert Camus au nom des éditions Gallimard et dont la première partie, publiée bien des années plus tard sous le titre Thérèse et Isabelle, constitue la première description crue en langue française de l’amour physique entre femmes.


Cette censure avait également touché la publication de La Folie en tête et explique l’intérêt considérable du manuscrit qui vient d’être acquis, en ce qu’il permet de découvrir une version du texte très différente du texte imprimé. 


Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782070271580

La Folie En Tete

de Violette Leduc (Auteur)

J'achète ce livre grand format à 24.80 €