Le ministère de l'Éducation a publié son classement des lycées

Clément Solym - 08.04.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - lycées - classement - ministère


Le ministère vient de dévoiler son fameux classement des lycées. Pour les familles et les futurs lycéens c'est souvent un guide précieux pour choisir un établissement même si la carte scolaire décide le plus souvent de l'attachement à un lycée.

Cette année des nouvelles données sont prises en compte par le ministère dans ses calculs. tout d'abord il faut savoir que ce classement s'appuie sur trois points essentiels : Le taux de réussite au bac, le taux d'accès de la seconde et de la première au bac, et enfin la proportion de bacheliers parmi les sortants de l'établissement.

Pour bien lire les tableaux mis au point par le ministère, il faut bien faire la balance entre les taux bruts et les taux attendus ce qui donne la valeur ajoutée de l'établissement. Cette valeur ajoutée permet de percevoir un peu plus clairement les bénéfices qu'apporte le lycée à l'élève.

Les trois élèments du classement

Le taux de réussite au bac par série (L, ES, S...) : Le taux brut, c'est le pourcentage d'élèves de l'établissement ayant obtenu leur bac en juin 2008 par rapport au nombre d'élèves de ce même lycée qui se sont inscrits aux épreuves. Le taux attendu, les performances auxquelles on devrait s'attendre pour cet établissement. Il est calculé par rapport à l'âge des élèves, et pour la première année de leur origine sociale et de leur niveau en troisième (calculé sur les résultats aux épreuves du brevet). La valeur ajoutée permet donc de savoir si le lycée a fait progresser les élèves.

Le taux d'accès de la seconde et de la première au bac. Il est composé d'un taux brut (les élèves intégrés au lycée) et d'un taux attendu (le nombre d'élèves qui auraient dû être intégrés). la valeur ajoutée permet de savoir si l'établissement est plutôt sélectif ou accompagnateur (si la valeur est positive il s'agit d'un lycée accompagnateur). À ce niveau, il est important de bien connaître son enfant et ses capacités. Si le futur lycéen a déjà un bon niveau et se trouve stimulé par la compétition, un lycée sélectif devrait lui convenir. s'il a besoin de soutient, il vaudra mieux choisir un lycée accompagnateur.

Enfin, la proportion de bacheliers parmi les sortants est le nombre d'élèves étant passés par cet établissement et ayant obtenu le bac. là, encore on peut voir un élément de l'efficacité du lycée.

Si vous désirez retrouver ce classement ville par ville ou région par région, il vous suffit de vous rendre sur le site du ministère de l'Éducation nationale.