Le Nobel Garcia Marquez vaudra encore quelques dizaines de pesos

Cécile Mazin - 17.12.2014

Patrimoine et éducation - A l'international - Gabriel Garcia Marquez - billet banque - Colombie Bogota


La Colombie souhaite rendre hommage une fois de plus à son romancier Garcia Marquez. À l'occasion d'un examen de loi au Congrès de Bogota, le texte a été adopté pour ordonner à la Banco de la República d'émettre des billets à l'effigie de l'écrivain. Décédé le 17 avril dernier, Gabo sera donc immortalisé pour quelques temps, en incarnant la monnaie colombienne.

La semana

 

La Cámara de Representantes a salué l'idée : placarder le visage de Gabo sur des billets de banque, certes, mais le programme est bien plus vaste. « Gabo a laissé une œuvre littéraire et journalistique extraordinaire, dont la diffusion, la lecture et l'étude devraient être activement promues. Et son nom représente un énorme potentiel pour le présent et l'avenir de la Colombie, en termes de reconnaissance culturelle et touristique », expliquait le porteur du projet.

 

Il faut encore que le texte soit ratifié par le président Juan Manuel Santos, mais la loi pourrait prendre effet à compter de 2015.

 

D'autres projets ont accompagné cette décision toute symbolique : la perspective serait de créer le Centro Internacional para el Legado de Gabriel García Márquez, qui serait dédié au journalisme, à la culture, à l'université et au tourisme, en partenariat avec la Fundación para el Nuevo Periodismo Iberoamericano. Une exposition interactive insisterait sur les aspects primordiaux de l'œuvre et de la vie de l'écrivain, tout en offrant une formation spécifique au journalisme.

 

Également envisagé, un programme de subvention appelé Gabo periodista y cineasta, pour les jeunes qui souhaitent mêler à la formation journalistique, celle du cinéma.

 

Prix Nobel de littérature, et bientôt figure officialisée du grand capital, Gabriel Garcia Marquez a été présenté par le député Antenor Durán Carrillo comme un modèle historique. « L'initiative rend également un hommage, avec la volonté que les générations futures sachent qui était cette figure colombienne, humaniste, littéraire et démocrate », précisait le député.

 

Le projet devrait être présenté dans le cadre du Festival de la Hay, en janvier prochain.


(via radio Santa Fe)