Le parquet de Paris s'intéresse au fichage réalisé par Acadomia

Clément Solym - 03.07.2010

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - acadomia - cnil - enquête


Sans en avoir fait la demande auprès de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), une filiale du groupe Acadomia, AIS 2, inscrivait différentes informations relatives à leurs équipes enseignantes ainsi que sur les familles faisant appel à leurs services.

Déjà en avril dernier, la Cnil avait fait part de ses doutes quant à la bonne moralité des informations ainsi collectées de façon plus ou moins systématique. Un avertissement public avait été donné à la société.


Pour ne pas en rester là, la Cnil a transmis le dossier aux policiers de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) qui seront chargés de faire toute la lumière sur cette sombre affaire.

Très vite, le patron d’Acadomia, Maxime Aiach, est intervenu pour minimiser l’importance de l’affaire. Il veut bien reconnaître que quelques fiches informatiques contenaient des éléments inappropriés sur les clients et les enseignants. Mais, selon le président du groupe, cela ne concerne qu’un très faible nombre de personnes et ces petites erreurs ont été, depuis, reprises et corrigées.

Du côté de la Cnil, on se montre nettement moins léger, parlant franchement des informations que l’on pouvait trouver sur ces petites fiches. Il en va d’insultes claires à l’égard de clients ou d’enseignants. Certaines donnent allègrement dans du « gros con », « gros crétrin » ou encore « salope » et « frustré »…

Mais, dépassant l’insulte, on y retrouve même des informations d’ordre médical avec un « concer du poumon tant mérité » ou « varie de la boulimie à anorexie »… La Cnil révèle également que la société chargée de mettre en relation enseignants et familles collectait aussi des éléments sur le passif judiciaire de chaque individu…

Alors qu’on parle déjà des lourdes suspicions portant sur Base Elèves, il est plus que temps de faire le ménage chez Acadomia, société privée qui se donne pour charge de faire dans l’éducation des jeunes…


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.