Le Parrain : les archives littéraires de Mario Puzo rachetées

Nicolas Gary - 20.02.2016

Patrimoine et éducation - Patrimoine - parrain film - Coppola adaptation - Mario Puzo


Boston n’était pas vraiment le terrain de jeu du Parrain, mais lors de la mise en vente des archives de Mario Puzo, personne ne s’en est vraiment préoccupé. L’auteur avait publié le livre devenu culte après son passage au cinéma, et donné alors vie à la famille de Don Corleone. En tout, 45 cartons contenant toutes les archives de l’écrivain étaient mis en vente. Un patrimoine qu’on ne pouvait pas refuser

 

 

 

Pour avoir campé Don Corleone dans Le Parrain, Marlon Brando avait remporté un oscar en 1972. Et pourtant, il n’était pas l’un des acteurs favoris de Puzo pour cette adaptation. Le romancier, dans une lettre envoyée à l’acteur, lui explique tout de go qu’il ne veut pas de lui. 

 

Dear Marlon, talked to Paramount and to the producer Al Ruddy. Seems to have other ideas so unless you have read the book and want to use your muscle, I guess that’s it. I’m sorry I wasted your time. I still think it was a good idea. Thanks for taking the trouble to call and talk to me

Cher Marlon, j’ai parlé à la Paramount et au producteur Al Ruddy. Il semble avoir d’autres idées aussi, bien que vous ayez lu le livre et souhaitiez utiliser vos muscles, je suppose que c’est ainsi. Je suis désolé de vous avoir fait perdre du temps. Je continue de penser que c’était une bonne idée. Merci d’avoir pris la peine d’appeler et de parler avec moi.

 

 

Cela et bien d’autres choses à découvrir... Depuis la mort de l’auteur en 1999, la famille se retrouvait avec ces cartons un peu partout, et décidait de les vendre pour faire de la place. 

 

 

 

Bilan : 625.000 $ obtenus pour ces enchères, contenant des milliers de pages, de notes, de projets, un grand nombre de versions des manuscrits et de scénario, dont certaines jamais publiées, ni connues du public. « C’est un des rares aperçus de l’esprit de cet auteur, par lequel sont venus deux des films les plus emblématiques du XXe siècle », explique Robert Livingston, le vice-président de RR Auction.  

 

« Les archives couvrent l’ensemble de sa carrière littéraire et donnent un regard extraordinaire sur son art. Nous sommes honorés d’avoir été choisis par les héritiers de Pizo, et ne pouvions pas être plus heureux des résultats de cette vente. »

 

Puzo était né à New York en 1920 et ses deux premiers romans, The Dark Arena (1955) et The Fortunate Pilgrim (1964), furent salués par la critique. Mais cela ne suffit pas : les revenus tirés des ventes de ces livres sont dérisoires. A contrario, The Godfather passa 67 semaines dans la liste des meilleures ventes du New York Times et s’est écoulé à plus de 21 millions d’exemplaires. Avec cette phrase, entrée dans le champ des expressions contemporaines, « Je lui ferai une offre qu’il ne pourra pas refuser ».

 

The Godfather, connu en France sous le titre Le Parrain a vu le jour à partir de 1965, date à laquelle Mario Puzo a entamé son écriture. Joueur et flambeur, l’homme se retrouvait régulièrement endetté, et dépensait bien plus que son salaire d’auteur dans un magazine indépendant et de romancier. 

 

Avec 10 pages, il avait convaincu GP Putnam de lui accorder une avance de 5000 $ pour l’écriture du livre et se retrouvait deux ans plus tard dans la même situation précaire. Il vendit alors les droits du film à la Paramount, avec une option de 12.500 $, si la réalisation était faite. En avait découlé, quelque quarante années plus tard, un conflit juridique violent entre le studio et les ayants droit...

 

C’est avec Francis Ford Coppola qu’il écrivit le scénario du premier film.

 


Pour approfondir

Editeur : Robert Laffont
Genre : policier &...
Total pages : 838
Traducteur : jean perrier
ISBN : 9782221123232

Le parrain

de Mario Puzo

New York, 1945. Vito Corleone, dit Don Corleone, a bâti sa puissance sur l'importation d'huile d'olive et fait aujourd'hui partie des cinq familles les plus puissantes de la ville. Il est le patriarche, l'un des chefs les plus respectés de la mafia. Intimement liée aux affaires, la famille, d'origine sicilienne, est composée de sa femme, la mamma, sa fille Connie, ses trois fils - Sonny, Fredo et Michaël -,ainsi que son fils adoptif, Tom Hagen. Après la guerre, Michaël, soldat dans l'armée américaine, revient d'Europe pour le mariage de sa soeur ; l'occasion pour lui de présenter sa fiancée à la famille. Michaël a toujours été tenu à l'écart des affaires du clan, contrairement à Sonny et Fredo qui suivent fidèlement leur père dans son funeste sillon. Tout bascule le jour où Vito refuse un trafic de drogue avec un mafieux appelé " le Turc ". Le Don est alors agressé et se retrouve à l'hôpital, entre la vie et la mort. La guerre entre les Corleone et les autres familles est ouverte. Michaël se sent alors obligé d'agir pour le bien des siens. De New York à Las Vegas, des somptueuses villas de Hollywood au maquis de Sicile, voici le portrait d'une nation gangrenée par ses syndicats du crime, sa guerre des gangs et ses puissances occultes.

J'achète ce livre grand format à 13.10 €