Le passeport de Virginia Woolf et d'autres documents acquis par la NYPL

Antoine Oury - 25.11.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Virginia Woolf NYPL - NYPL patrimoine - woolf passeport


Une importante collection de documents divers ayant appartenu à Virginia Woolf vient d'entrer dans les collections de la bibliothèque publique de New York (New York Public Library, NYPL). Achetés ou reçus en donation, correspondances, photographies, documents de la main de Woolf ou lui ayant appartenu, comme son passeport, toutes ces pièces rejoindront la collection existante de l'institution.

Virginia Woolf
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


153 pièces, toutes réunies par le collectionneur William Beekman, vont rejoindre les autres éléments conservés par la NYPL au sein de la Henry W. and Albert A. Berg Collection of English and American Literature, consacrée aux auteurs anglophones. Ainsi, la bibliothèque publique de New York aura-t-elle en sa possession l'une des plus importantes collections dédiées à l'auteure anglaise.

En effet, la Berg Collection de la NYPL abrite les carnets et journaux intimes de Woolf, mais aussi une bonne partie de sa correspondance, avec quelque 3000 courriers, ainsi que des photographies, des documents divers et, objet plus insolite, la canne de marche de l'auteure.

Parmi les objets et documents que la bibliothèque accueille à l'occasion de cette acquisition, d'autres lettres et courriers, signés notamment par Leonard, le mari de Virginia Woolf, et la sœur aînée de cette dernière, Vanessa Bell. Plusieurs éditions originales des œuvres de Woolf font aussi partie de l'ensemble, dont celles de Jacob's Room (1922) et Mrs. Dalloway (1925).

Autre document plutôt inhabituel, le passeport de Virginia Woolf, avec photo d'identité, et des poèmes inédits de Vita Sackville-West, le grand amour de Virginia Woolf.

La lettre de Leonard Woolf est particulièrement poignante, puisque c'est dans ce courrier, adressé à Vita Sackville-West, que le jeune veuf explique avoir retrouvé la canne de marche de son épouse dans le fleuve Ouse.
 
Les différents documents seront conservés dans les meilleures conditions, évidemment, et pourront être consultés par des chercheurs. « Je ne pourrais pas être plus ravi que de voir ma collection rejoindre les pièces formidables de Woolf déjà conservées par la NYPL au sein de la collection Berg », s'est réjoui William Beekman dans un communiqué.

Certaines pièces pourraient, a priori, être exposées au public, comme la fameuse canne de marche de l'auteure.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.