Le Petit Larousse Illustré 2.0, nouveaux mots et nouveau format

Fasseur Barbara - 14.05.2018

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Dictionnaire Larousse - Dictionnaire nouveaux mots - nouveaux mots 2018 larousse


Le Petit Larousse Illustré revient lui aussi avec son lot de nouveaux termes. En 2018, 150 nouveaux mots, 40 nouveaux noms propres et près de 2000 régionalismes et mots de la francophonie complètent les pages des dictionnaires Larousse. Et ils se modernisent puisque cette année, les ouvrages contiendront des cartes d’activation pour consulter le dictionnaire Internet Larousse 2019.



 

Cette année, c’est Jean-Noël Jeanneney, historien de la politique, de la culture et des médias, qui parraine le dictionnaire. Féru de langue française, c’est aussi un amoureux des dictionnaires et des mots : « Un dictionnaire comme le Petit Larousse illustré est à la fois une vigie et un vigile : une vigie parce qu’il est attentif à tout ce qui bouge dans ce monde merveilleux des mots, mais aussi un vigile parce qu’il a à vérifier que perdure la richesse du vocabulaire, et que l’on est attentif aux mots qui viennent d’ailleurs, qui prospèrent dans des pays francophones qui ne sont pas la France. »

Et encore une fois, le dictionnaire se renouvelle pour intégrer des mots de son temps en plus d’un format plus moderne. Alors que c’est pour désigner de nouvelles façons d’apprendre, de travailler ou encore de vivre, les nouveaux mots sont là pour enrichir une langue qui évolue en même temps que ses locuteurs.

Les combats du millénaire sont définis par de nouvelles expressions. On peut ainsi plus facilement parler d’écologie avec les corridors écologiques, l’écologie écosystémique ou la croissance verte. Autre écosystème, celui de l’économie, mais on s’exprimera plutôt à l’anglaise cette fois-ci pour aborder le couponing ou les pratiques low cost.

La langue de Shakespeare fournit aussi de quoi parler « des mutations et avancées du monde informatique ». Les blockchain auront enfin une définition digne du Larousse au côté de l’open access, vlog et du qubit. Mais en français dans le texte, on parlera dorénavant de rançongiciel et de mégadonnées.

Le monde des arts n’est pas en reste. Avec un peu de chance, l’actorat sera césarisé ou oscarisé. Et les bêta-lecteurs et lectrices rejoignent les rangs. Autres termes surprenants, on croisera dorénavant au détour des pages des geekettes en pleine détox, quittant le clubbing pour préparer la boboïsation de leur quartier qui suit l'arrivée des milléniaux venus startuper...

Au plaisir des mots : quatre livres
pour dicopathes et autres lexicophiles


Alors on accueille à bras ouverts ces nouveaux venus du dictionnaire et on leur montre tout plein de bienveillance et d’amour dans tous les patois, pas vrai biloute ! Alors c’est parti pour s’embrasser, se boujouter en Normandie, se faire des gâtés dans le sud-ouest, se douciner aux Antilles, se poutouner dans le midi, faire des schmutz alsaciens et même se faire péter la miaille dans le Lyonnais...

Le Petit Larousse Illustré 2019 - 9782035938459 - 29,90 €

Commentaires

Bien sûr, il est amusant chaque année de consulter la sélection de mots intégrés par les éditeurs de dictionnaires papier, pour qui cela est surtout un moyen d'animer leur politique commerciale.

Mais on ne les voit pas relever les vrais défis, au premier rang desquels l'homogénéisation et la clarté du lexique francophone. Entre le dictionnaire de l'Académie (facilement accessible via le CNRTL), Robert, Larousse, le Wiktionnaire, l'OQLF, de nombreux dictionnaires électroniques de qualité variable, rien n'est fait pour baliser de manière sûre le vocabulaire de référence. Les graphies sont variables, les nuances de sens dispersées, les registres d'emploi différents et les prononciations incertaines.

Le résultat est une confiance croissante accordée aux sources incontrôlées (glossaires des correcteurs automatiques ou de sites internet sans fiabilité) et une défiance envers toutes les sources historiques. C'est ce que l'on constate sur les plateformes consacrées à l'orthographe.

On ne peut qu'appeler de ses voeux une base de référence unique, cohérente, ergonomique, simplifiée et également partagée par les centaines de millions de francophones répartis sur la planète. À défaut de quoi nous aurons, comme les anglo-américains une langue balkanisée et peu respectable…

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.