Le redoublement appelé à devenir l'exception

Victor De Sepausy - 25.09.2014

Patrimoine et éducation - redoublement - exception - disparition


Si le ministère de l'Education nationale est bien engagé dans une baisse du taux de redoublement, cette pratique ne va cependant pas totalement disparaître. Il ne sera pas procédé à sa suppression pure et simple, comme cela avait été pourtant évoqué dans certains médias.

 

Le ministère de l'Education nationale a précisé dans un communiqué que le redoublement continuera d'exister dans le cas de « circonstances particulières ».

 

Il faut comprendre par là pour répondre à des problématiques d'absentéisme ou à une demande particulière de la famille. Autre cas encore mentionné, dans les classes qui sont des paliers d'orientation, si l'élève n'a pas obtenu l'orientation qu'il souhaitait, il pourra redoubler.

 

En revanche, lorsqu'un élève décroche, la réponse ne sera plus celle du redoublement. Les enseignants auront la charge de mettre en œuvre un programme d'accompagnement permettant à l'élève de compenser son retard. Cependant, pour l'instant, se pose la question des moyens dont disposeront les enseignants pour soutenir ainsi les élèves en difficulté. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.