medias

Le Réseau Canopé à la recherche d'une nouvelle direction

Antoine Oury - 14.01.2020

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Réseau Canopé direction - Réseau Canopé directeur general - canope


Le journal officiel du 11 janvier 2020 fait état de la vacance du poste de directeur général du Réseau Canopé, établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. Pour rappel, Réseau Canopé exerce une mission d'édition, de production, de développement et de mise à disposition de ressources et de services éducatifs à destination des enseignants, des communautés éducatives et universitaires, des écoles et des établissements d'enseignement scolaire.

Canopé - Salon du Livre et de la Presse Jeunesse (SLPJ) - Montreuil
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


À partir du 8 février 2020, le poste de directeur général du Réseau Canopé, suite à la démission de Jean-Marie Panazol, sera vacant : le Journal officiel propose donc une offre d'emploi, afin de nommer celui ou celle qui prendra sa suite. Une fois les candidatures examinées, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, prendra un décret, valable pour une période de 3 ans, renouvelable une fois.

Les missions du futur ou de la future directrice seront les suivantes : mise en œuvre de la politique éducative et de son déploiement au niveau académique, notamment dans la stratégie du numérique éducatif du ministère ; contribution à la formation initiale et continue des personnels enseignants et d'éducation et des personnels d'encadrement et à l'accompagnement de tous les membres de la communauté éducative, mais aussi à la mise en œuvre de la politique d'éducation artistique et culturelle ainsi qu'à l'éducation à la citoyenneté.

Dans l'avis publié au Journal officiel, on apprend également que « Réseau Canopé est appelé à renforcer très significativement son positionnement sur le champ de la formation continue des enseignants, notamment en matière des usages pédagogiques du numérique éducatif, dans le cadre de la politique de formation continue menée par les rectorats en cohérence avec les orientations du schéma directeur de la formation continue des personnels de l'éducation nationale ».
 
Le profil recherché est le suivant :

– Une expérience professionnelle dans le domaine de l'édition, de la production de ressources et de services, notamment numériques, et de la formation ;
– Une bonne connaissance du fonctionnement du système éducatif ;
– Une expérience confirmée dans le management d'établissements publics ou d'autres organismes ;
– Une capacité à piloter un réseau, à animer une équipe et à conduire le dialogue social ;
– Un grand sens de l'organisation et de la coordination ;
– Une aptitude à la réflexion prospective et un goût pour l'innovation.

Les renseignements pour l'envoi d'une candidature sont à retrouver à cette adresse.


Commentaires
Nous avons appris qu’avait été annoncé, lors du conseil d’administration du 18 décembre dernier, le démantèlement du réseau Canopé, la fin des publications papier (revues et livres) et le rattachement des ateliers Canopé aux rectorats à partir de 2021.



Nous ne pouvons que nous indigner de cette décision qu’on veut encore croire non irréversible.



Le CRAP-Cahiers pédagogiques a un très long passé de compagnonnage avec ce qui a été autrefois le CNDP, puis le Scéren. Dans les années récentes, nous avons été partenaires pour de nombreux ouvrages, dans le cadre de la collection Repères pour agir et plus récemment dans la nouvelle série Bien débuter. Il nous arrive souvent d’organiser ensemble des événements, ou de participer à ceux-ci, à Paris comme en régions. Nous faisons régulièrement connaitre les publications de Canopé.



La profonde réorganisation de Canopé est encore très récente et ce nouveau changement, qui ne correspond guère à la « confiance » vis-à-vis des acteurs affichée en haut lieu, ne peut que démoraliser les acteurs de l’éducation et en particulier les personnels de cette institution, dont nous sommes solidaires. Réduire le rôle de Canopé à l’édition numérique et à la formation à distance nous parait une aberration à l’heure où, au contraire, les acteurs éducatifs ont besoin de se rencontrer, d’échanger, de discuter, de se former « in vivo » pour transformer le métier, se tenir au courant de ce qui change, des idées nouvelles, pour s’outiller et se remotiver.



Rattacher les ateliers départementaux aux rectorats pourrait bien revenir à soumettre leurs activités aux plans académiques de formation, leur faisant perdre leur autonomie et leur souplesse dans leurs propositions de temps de formation, d’échange, de découverte moins formels que la formation institutionnelle.



Les décisions prises unilatéralement ne peuvent qu’être négatives et régressives.

Nous demandons avec ses personnels que soit écoutée la parole de ceux qui s’opposent contestent cette désastreuse démolition d’un organisme qui avait largement amélioré son fonctionnement et tout autant fait la preuve de son utilité.



Le CRAP-Cahiers pédagogiques

Pétition « Réseau Canopé en danger ! Non au démantèlement ! »
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.