Le statut des enseignants chercheur au JO ; une grève mardi

Clément Solym - 25.04.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - statut - enseignants - chercheurs


Validé le mardi par le Conseil d'État, adopté par le conseil des ministres le lendemain matin, il ne manquait plus que la publication au Journal Officiel pour que le décret sur le statut des enseignants-chercheurs soit définitivement installé.

Modifiant la vie que de près de 57.000 enseignants-chercheurs pour la rentrée 2009 et boulersant quelque peu le texte de 1984, il apporte plusieurs changements :
  • temps de travail modulable
  • évaluation tous les quatre ans par le CNU - Conseil national des universités
  • « reconnaître le doctorat comme une expérience professionnelle, car il donne droit à une bonification d'ancienneté de 2 ans », précise le ministère à l'AFP
On pourra en décortiquer les divers aspects à cette adresse.

Depuis février, les étudiants et les professeurs se sont mobilisés pour venir à bout d'un premier texte qui avait alerté tout le corps universitaire. Valérie Pécresse était renvoyée à ses études, François Fillon devait reprendre les choses en main...

Et plusieurs semaines de manifestations, grèves et AG s'en sont suivi. Tout n'est d'ailleurs pas complètement réglé selon les académies.

En outre, Snesup-FSU n'a toujours pas validé la totalité du texte, et épalé par le collectif Sauvons l'université et Sauvons la Recherche, le syndicat a programmé une grève pour mardi.