Le tout premier comic date du Xe siècle, et il est super gore

Bouder Robin - 09.08.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - comics moyen âge - comics le plus ancien - combat bien et mal


1000 ans avant Thor, Hulk et Iron Man, il y avait Foi, Patience et Chasteté. Ça pourrait être un canular, mais ce n'est pas le cas. Considéré comme l'un des tout premiers romans graphiques, cette histoire date du Xe siècle et met en scène l'affrontement entre des représentantes du bien et du mal. Au programme de cette BD du Moyen-Âge : de l'action, du gore et des rebondissements à couper le souffle.


L'épée de Colère se brisant sur la tête de Patience (page de Psychomachia)


 

Le titre de l'œuvre annonce la couleur : Psychomachia, ou le combat des âmes. Sous la forme d'un poème épique illustré par une confrérie de moines au Xe siècle, l'histoire raconte la lutte entre 2 factions entièrement composées de femmes : d'un côté, les 7 Vertus ; de l'autre, les 7 Vices. On devinera sans trop de peine lesquelles sont les gentilles et lesquelles les méchantes.

 

Le poème en lui-même date d'il y a bien plus longtemps que cette version illustrée : c'est le gouverneur Prudentius, ou Prudence, qui l'a écrit au Ve siècle. Par le biais de son travail, il désirait s'assurer de l'infaillibilité de la foi de chacun de ses contemporains. Et en effet, ce Psychomachia semble très porté sur la religion, et ce, d'une manière totalement manichéenne.

 

L'enjeu de ce combat contre le péché n'est pas le pouvoir ou la fin du monde, mais les âmes des hommes — très bon enfant. Mais ne vous y trompez pas, ce n'est pas à coup de morale et de pardon que les Vertus règlent le problème des Vices. Ces femmes pourraient sortir tout droit de Game of Thrones qu'on n'en serait pas si surpris.

 

Biblissima, un portail pour le patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance
 

Alison Ray, experte de la British Library — qui possède 2 exemplaires de l'œuvre —, décrit sur son blog une partie de la bataille — attention, spoilers : « Foi décapite Idolâtrie; Chasteté abat Luxure de son épée, et Sobriété utilise la croix du Seigneur pour endommager le char de Gourmandise avant de la frapper à l'aide d'une pierre de silex. » Charmant.

 

Quoi qu'il en soit, le poème est considéré comme la toute première et la plus influente allégorie médiévale. Fait étonnant, les illustrations se présentent presque de la même façon que nos BD, avec des cases légendées imageant l'intrigue. Les moines s'en servaient pour apprendre à leurs élèves que le combat par l'épée, c'est bien, mais que le combat par l'esprit, c'est mieux.

 

Des milliers de textes médiévaux traduits en langage contemporain


L'institution de recherche Smithsonian estime que l'on peut trouver aujourd'hui pas moins de 300 exemplaires de Psychomachia ayant survécu à ces 10 derniers siècles... Certaines captures de ces illustrations sont disponibles sur internet ; la version originale du poème écrite par Prudentius peut quant à elle être lue gratuitement, dans une édition traduite du latin.

Supergirl et Wonder Woman n'ont qu'à bien se tenir, Patience et Chasteté débarquent armées de crucifix et d'eau bénite, et elles ne sont pas là pour rigoler.

<

>



Via la British Library