Lecture aérienne dans un zeppelin à Prague, inspirée des voyages de Gulliver

Elodie Pinguet - 15.12.2016

Patrimoine et éducation - A l'international - Prague dirigeable - littérature publique - Gulliver voyages exposition


Un dirigeable géant en bois a été inauguré le 11 décembre à Prague au centre d’art contemporain DOX. Ce nouvel espace sera dédié à la littérature et s'appelle Gulliver, en l'honneur du héros des Voyages de Gulliver.

 

 

 

Pour les passionnés de dirigeables et littérature, un voyage à Prague deviendra vite une nécessité. Pour les seuls adorateurs de la littérature, le spectacle vaut certainement le détour. À Prague c’est lors d’une soirée spéciale que le centre d’art contemporain DOX a ouvert au public son dirigeable en bois, installé entre deux bâtiments.

 

Ce sont les écrivains Patrik Ouředník (Europeana) et Azar Nafisi (Reading Lolita in Tehran) qui sont montés à bord de ce bâtiment pour réaliser une lecture devant un public. Le dirigeable est baptisé Gulliver, du nom du célèbre personnage de la littérature utopique de Jonathan Swift.

 

On peut ainsi le qualifier d’invitation au voyage dans le monde de la littérature. Dans cet espace se derouleront des lectures, des discussions sur la littérature dont la poésie et la fiction, ainsi que des ateliers d’écriture critique.

 

Cette idée émane du directeur du DOX Leoš Válka. En 2013 il convie à son projet qu’il qualifie comme le « rêve d’un garçon de 12 ans » l’architecte mondialement connu, Martin Rajnis. De leur volonté est né ce zeppelin géant de bois et d’acier, symbole d’une époque lointaine d’idéaux optimistes et de progrès technologiques. D’une longueur de 42 mètres pour 10 mètres de large, Gulliver est inspiré des ballons dirigeables du début du 20e siècle.

 

 

 

L’accès à la structure est possible avec un billet pour le centre DOX. Le visiteur est embarqué dans une aventure comme le personnage de Gulliver et le zeppelin contribue ainsi à poursuivre la mission du DOX, à savoir encourager la vision critique du monde actuel et de ses réalités. Leoš Válka met en avant le fait que « les choses peuvent être faites différemment ». Une invitation au voyage difficile à refuser...