medias

Les archives cubaines d'Hemingway arrivent aux États-Unis

Xavier S. Thomann - 15.05.2013

Patrimoine et éducation - A l'international - Ernest Hemingway - Archives - Kennedy


Hemingway a passé une partie importante de sa vie sur l'île de Cuba, qu'il a quittée alors que Fidel Castro arrivait au pouvoir. Il a vécu par intermittence sur l'île entre 1939 et 1960, et beaucoup de ses papiers de cette époque-là étaient restés sur place. Il fallait donc s'y rendre pour les consulter. 

 

 

 

 

Comme on le sait, Cuba n'est pas la destination préférée de nos amis américains. Mais ils pourront désormais profiter de ses documents en restant dans leur pays : la bibliothèque John F. Kennedy dispose maintenant de 2,000 de ces documents au format numérique. 

 

Parmi les documents en question, on trouve un peu de tout, ce qui est toujours le cas avec les archives d'écrivains. Cela va du trivial aux documents les plus précieux. On trouve ainsi son passeport, des lettres à sa femme Maria Hemingway et d'autres courriers où il est question de livres. Anisi, une missive dans laquelle le grantécrivain s'adresse à Ingrid Bergman pour lui faire part de son désir de la voir jouer dans l'adaptation de Pour qui sonne le glas

 

En revanche, il n'y a pas de manuscrit inédit ou autre trésor caché. Ce qui n'empêchera pas les spécialistes d'Hemingway de trouver leur bonheur. 

 

C'est la Finca Vigia Foundation qui s'occupe de gérer les documents avec la bibliothèque Kennedy. L'association a été nommée de la sorte en référence à la résidence cubaine de l'auteur. C'est d'ailleurs cette association qui a fait en sorte que les documents soient rendus accessibles depuis les États-Unis. À ce titre la Kennedy Library dispose déjà d'un fonds considérable sur le sujet. Voilà qui fait une jolie addition aux 100,000 pages déjà conservées.

 

Du reste, si Hemingway vous intéresse, vous pouvez vous reporter à l'excellent ouvrage de A.E. Hotchner, Papa Hemingway, un peu daté, mais tout à fait passionnant. Il faut dire que l'auteur du vieil homme et la mer n'était pas le premier venu. 

 

Plus de photos ici.