Les cadeaux de Sarkozy aux expatriés : 713 M € pour les études

Clément Solym - 13.08.2008

Patrimoine et éducation - A l'international - expatriés - frais - inscription


Il faut aujourd'hui vivre avec une calculatrice dans la tête : dès que l'on affirme, comme M. Sarkozy l'a fait, que les frais de scolarités pour des étudiants à l'étranger seront gratuits, immédiatement, certains, comme le Canard Enchaîné, pointent du doigt que le coût sera exorbitant, 713 millions €, et y voient un « ruineux cadeau de Sarko aux expatriés ».

Dans un article paru aujourd'hui, le Canard met en avant qu'en 10 années d'études, depuis le CP au lycée, « sans parler de la maternelle, la gratuité coûterait à l'État la bagatelle de 713 millions par an. Intenable ! » Mais à qui profitera le crime ? « Aux plus aisés », rétorque l'hebdomadaire, qui conclut que « l'addition pour l'Etat s'annonce carabinée ».

Une décision pas vitale, selon M. Kouchner

Pourtant, Bernard avait averti Nicolas que cette décision serait complexe à mettre en place. D'autant plus que, expliquait le chef de la diplomatie, « il y a des gens qui n'en avaient pas besoin ». D'autre part, les frais de scolarité étaient déjà à dos de l'État pour les terminales l'an passé et le seront pour les premières cette année. Soit 20 millions € de coût pour 2007-2008. Et parmi ceux qui n'en ont pas besoin, M. Kouchner constatait que certains parents touchaient entre 500.000 et 2 millions € par an.

Simple respect des engagements électoraux

Pour le ministère des Affaires étrangères, il ne s'agit que du respect des engagements pris durant la campagne électorale : « La communauté nationale prendrait en charge les frais de scolarité de nos compatriotes à l'étranger pour les classes de lycée. Cet engagement est donc mis en oeuvre par le gouvernement ».

Mais pour ce qui est du chiffre que met en avant le Canard ? « Nous ne le confirmons pas », conclut Frédéric Desagneaux. On osera, sans mauvais esprit, signaler que, pendant ce temps, les frais d'inscription en université ont augmenté sympathiquement...