Les démocrates développent les eBooks dans les écoles

Clément Solym - 15.07.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - ebooks - Kindle - écoles


Aux États-Unis, les étudiants doivent débourser une véritable fortune pour se fournir leurs manuels scolaires. Des politiques publiques initiées par les démocrates cherchent donc à développer l'utilisation d'eBooks dans les écoles (comme en France à Créteil) et les universités, afin de réduire ces coûts et d'être en phase avec les avancées du moment, permettant notamment d'accroître l'interactivité.

Le eManuel scolaire arrive

Un groupe de réflexion démocrate parmi les plus influents, le Democratic Leadership Council, a ainsi présenté hier une proposition intitulée « Un Kindle dans tous les sas à dos : proposition de eManuels Scolaires dans les écoles américaines ». Le think tank suggère de distribuer un Kindle (l'eBook d'Amazon) à chaque étudiant des États-Unis.

D'après les auteurs du document, le gouvernement devrait fournir à chaque étudiant un appareil de lecture numérique, qui permettrait de fournir des manuels scolaires distribués à peu de frais, de les mettre à jour aisément et offrira aux enseignants la possibilité d'adapter un programme interactif.

Un sac = un Kindle

Selon les textes de proposition, « nous ne devons pas attendre une décennie ou deux pour commencer à réaliser ce qui est inévitable : un système éducatif où chaque élève dispose d'un eTextbook, comme le Kindle d'Amazon (...) Cette idée n'est pas seulement un gadget, la qualité de l'enseignement pourrait être améliorée et des économies réalisées ».

Les auteurs de ce document sont très influents dans le parti démocrate, et pour certain très proches de l'administration Obama. L'un d'eux, Thomas Z. Freedman, est un ancien haut conseiller du président Clinton et a fait partie de l'équipe de transition d'Obama, tout comme Blair Levin, un autre membre du groupe de rédaction.

Le document préconise d'effectuer une année pilote, au cours de laquelle seraient distribué 400 000 lecteurs ebooks, en attendant une extension progressive dans un délai de quatre ans. Le projet pourrait dans un premier temps coûter 9 milliards de dollars supplémentaires par rapport à l'achat de manuels imprimés. En revanche, cet investissement permettrait à partir de la cinquième année d'économiser 700 millions de dollars par an.

En mai, 300 exemplaires du Kindle DX avaient déjà été distribués dans six universités à titre expérimental.

La Virginie marche sur les traces de la Californie

Par ailleurs, l'État démocrate de Virginie-Occidentale prévoit d'adopter une nouvelle politique similaire, orientée vers l'achat de manuels électroniques, comme le prévoit le gouverneur de Californie. La politique pourrait prendre effet dans les écoles de Virginie d'ici 2012. Ce changement est étudié actuellement par la direction de l'Éducation. Une équipe d'éducateurs de tout le pays est mobilisée pour travailler sur ce projet. L'État consacre actuellement quelque 150 millions de dollars pour renouveler les manuels tous les six ans.