Les Deux Tours que Tolkien enfant contemplait en allant à l'école

Clément Solym - 29.01.2013

Patrimoine et éducation - A l'international - Les deux tours - Tolkien - organisme de charité


Difficile de l'imaginer, mais J.R.R. Tolkien a été un enfant. Et c'est en contemplant, depuis la fenêtre de sa chambre, ou presque, une tour, qu'il a pu nourrir tout un imaginaire. Lequel a débouché sur Le Seigneur des Anneaux. La Perrott's Folly Tower, située dans la ville de Edgbaston, à Birmingham, était toute proche de la maison d'enfance du futur créateur de la saga. Et elle vient d'être vendue. 

 

 

 

 

 

Restaurée voilà peu, et ouverte au public après plus de 20 années de fermeture, la tour est célèbre pour son influence sur Tolkien enfant - la légende est implacable sur ce point. Cette tour domine largement la banlieue de la ville, et elle est ancrée dans l'histoire de la ville. Et c'est à la ville qu'elle retournera, puisque la vente de cet édifice (plus de 29 mètres de hauteur et 139 marches) va servir une noble cause. 

 

On estime traditionnellement que c'est le livre Les Deux tours, qui aura profité de l'influence de cette tour sur l'esprit du jeune Tolkien. Originellement construite par John Perrott, en 1758, elle devait servir tout à la fois de pavillon de chasse, mais également à surveiller les terres aux environs. D'autres histoires racontent que depuis cette hauteur, il pouvait voir la tombe de sa femme, enterrée bien plus loin. Ou la surveiller, quand elle était vivante...

 

Mais désormais, l'organisme Trident Reach the People Charity s'est procuré l'endroit pour 1 million £ et compte en faire tout autre chose. Des artistes locaux ont déjà impulsé quelques projets autour de l'édifice et de son premier propriétaire. Et c'est le lustre d'antan que l'organisme veut avant tout rendre à la tour. Dans tous les cas, le lieu sera remis en état pour la communauté locale, mais également avec une visée touristique, pour permettre au public d'en profiter le mieux.

 

Vivant à Stirling Road, Tolkien, jeune écolier, passait devant elle chaque jour en prenant le chemin de l'école. La double tour - deux collées l'une à l'autre - n'auront pas manqué de faire vibrer le créateur...