Les écrivains de polars mobilisés pour financer une morgue

Clément Solym - 20.06.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - uiversité - morgue - polars


Quoi de plus naturel, quel élan plus spontané, que celui d'auteurs de polars qui s'emparent d'une campagne de dons, pour solliciter le public ? Surtout quand la campagne vise effectivement la création d'un centre universitaire médico-légal... et plus particulièrement, une morgue.

Pour un million de livres sterling, l'université de Dundee pourra donc ouvrir un espace au sein de son campus. Et l'établissement a reçu le soutien de plusieurs 'crime writers', emmenés par Val McDermid.

Une nouvelle morgue dans la fac permettrait d'adopter la méthode Thiel pour l'embaumement des corps. Mais cela donnerait également aux chirurgiens, aux dentistes et à l'ensemble des étudiants un espace d'apprentissage plus réaliste, et la découverte des méthodes nouvelles, avec un équipement plus moderne. Que du bonheur.


Val McDermid et la professeure Sue Black, directeur du Centre for Anatomy and Human Identification (CAHID) à la Dundee Universit se connaissent de longue date, et l'enseignante a fourni régulièrement des informations et détails pour les ouvrages de Val. Un simple échange de bons procédés, finalement que l'auteur s'empare de la campagne et lance un appel pour aider au financement du centre.

Sue Black explique que son université serait, dans l'idée que cet appel à dons soit suivi, et permette le financement de la morgue, la première au Royaume-Uni à recourir à la méthode d'embaumement cadavérique de Walter Thiel, dont les thèses furent publiées en 1992
Cette technique, contrairement aux techniques classiques, permet de garder au cadavre une certaine souplesse, proche du sujet vivant. Depuis sa description initiale, cette technique s est peu développée, malgré des possibilités très intéressantes pour les cliniciens soucieux d apprendre et de perfectionner leurs gestes médico-chirurgicaux par simulation.

En effet, la simulation en médecine est en train d apporter une révolution pédagogique afin que les étudiants n apprennent plus directement sur le patient les gestes à potentiel iatrogène important, mais sur des simulateurs.
(voir université de Bourgogne)
L'ensemble des auteurs qui se sont regroupés pour soutenir cet appel à dons est clairement ravi de prendre part à la campagne. « Ce n'est pas souvent que les auteurs de polars donnent quelque chose en retour à cette communauté - autre que de leur payer des verres, bien sûr - je suis donc très content d'être impliqué et d'apporter mon aide à Sue pour amasser des fonds en vue de la construction de cette nouvelle morgue », explique Stuart McBride.