Les élèves de CM2 perdent du terrain sur leurs aînés…

Clément Solym - 29.01.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - élèves - CM2 - baisse


Ce n’est pas nouveau, tous les enseignants le constatent au quotidien. Il n’y a pas une salle des profs en France où l’on n’entende pas dire que le niveau des élèves baisse…en même temps que leurs aptitudes à suivre avec concentration les cours…

Une étude du ministère de l’Education nationale vient partiellement étayer cette thèse. Ainsi, en l’espace de vingt ans, entre 1987 et 2007, le niveau des élèves de CM2 a sensiblement baissé en lecture, calcul et orthographe.

Pour arriver à ces résultats, on a tout simplement confronté des élèves en 2007 à une évaluation qui avait été posée vingt ans plus tôt à leurs aînés. Cette expérience avait également été menée sur des années intermédiaires (en 1997 et 1999) sur des échantillons d’élèves représentatifs.

Si on analyse plus précisément les chiffres, on remarque que ce sont les élèves les plus en difficulté qui posent problème. La baisse de niveau est encore plus importante pour cette tranche : les plus faibles sont encore plus faibles. Autrement dit, l’école ne remplit plus ses fonctions d’aide et de soutien aux élèves qui n’ont pas la chance d’être immergés dans un milieu familial porteur du point de vue scolaire.