Les élèves des quartiers défavorisés sur internet

Clément Solym - 25.11.2010

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - cordées - réussite - pécresse


 Le site s'intitule les Cordées de la Réussite, et prend place dans le dispositif du même nom. Ces Cordées sont censées favoriser l'accès des élèves de quartiers défavorisés aux études supérieures d'excellence.

Le système a été créé en 2008. Il repose sur des partenariats entre établissements du supérieur et lycées de quartiers défavorisés. Le but ? Repérer les meilleurs élèves pour leur apporter tutorat et accompagnement personnalisé et leur donner plus de moyens d'accéder aux formations d'excellence, en particulier les classes préparatoires et, à terme, les grandes écoles.

Premier de Cordée...

Les cordeesdelareussite.fr a été ouvert aujourd'hui sur le site de l'Office national d'information sur les enseignements et les professions (Onisep). Il propose un service de géolocalisation, afin de permettre aux collégiens et lycéens, de se renseigner sur les différentes cordées présentes dans leur académie. 254 cordées ont été labellisées par le ministre de l'Enseignement Supérieur Valérie Pécresse. Selon le ministère, « l'objectif est d'atteindre 300 Cordées en 2011 ».


Le périmètre de ces cordées a été étendu aux collèges, aux sections de techniciens supérieurs (STS), aux lycées techniques agricoles et aux établissements du ministère de la Culture. En outre, Valérie Pécresse a signé avec 13 organisations impliquées dans le dispositif une « Charte des Cordées de la réussite ».

Selon le ministère de l'Enseignement supérieur, 5,5 millions d'euros ont été accordés aux 254 cordées de 2010.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.