Les emplois d'avenir professeur : une façon de relancer l'ascenseur social

Clément Solym - 01.09.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - emplois - avenir - professeur


Persuadé du bien-fondé de ses emplois d'avenir professeur, qui concerneront jusqu'à 18 000 étudiants boursiers d'ici 2015, Vincent Peillon en fait une arme de choix pour favoriser la promotion sociale et l'aide à l'insertion professionnelle.

 

C'est le retour du métier de professeur comme couronnement d'une promotion sociale aux yeux du ministre de l'Education nationale qui souhaite, plus que jamais, puiser les nouvelles recrues de l'enseignement dans les classes populaires.

 

Et le ministère de préciser que ce dispositif « vise à attirer davantage d'étudiants issus de milieux modestes vers les métiers de l'enseignement en leur proposant une entrée progressive dans le métier de professeur avec un projet professionnel et un parcours professionnalisant ainsi qu'une aide financière leur permettant de faire face à l'allongement de la durée du cursus d'études due à la réforme de la masterisation », peut-on lire sur le site officiel de l'Education nationale.

 

Une façon de renforcer l'attractivité du métier, en constante perte de vitesse ces dernières années avec des salaires toujours très éloignés du privé à niveau comparable de qualification.