Les enseignants du collège veulent plus de formation continue

Clément Solym - 16.06.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - enseignants - collège - enquête


L'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) a mené une enquête auprès de professeurs et de chefs d'établissement (niveau collège) de 24 pays.

Les pays participants à cette enquête étaient : l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Brésil, la Bulgarie, la Corée, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Hongrie, l’Irlande, l’Islande, l’Italie, la Lituanie, Malte, la Malaisie, le Mexique, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République slovaque, la Slovénie et la Turquie.

Cette enquête internationale nommée Talis visait « à combler le manque d’information en matière de comparaison internationale des différents systèmes éducatifs ».

Elle a notamment fait ressortir qu'une petite majorité d'enseignants souhaiterait avoir plus de formation continue et ne se sentent pas assez valorisés. Une formation qui pourrait entre autres porter sur les techniques d'enseignement et le maintien de la discipline. Environ 25 % des enseignants sondés passe 30 % de leur temps à essayer de maintenir la discipline et à accomplir des tâches administratives.

De leurs côtés une bonne proportion de chefs d'établissement estiment qu'il leur faudrait plus d'enseignants qualifiés. Les premiers résultats de Talis peuvent être lus en anglais sur le site de l'OCDE.