Les grandes orientations des discussions sur le métier d'enseignant

Victor De Sepausy - 29.11.2013

Patrimoine et éducation - statut - enseignant - discussions


En organisant de grandes concertations autour du métier d'enseignant, Vincent Peillon avait déjà quelques pistes d'évolution en tête. Et si l'on pouvait s'attendre à de grands chamboulements, il n'en sera rien. Ce serait bien trop risqué, surtout qu'en temps de disette budgétaire, il est impossible de faire passer la pilule à coup de primes.

 

Les changements interviendront donc à la marge. Il n'est pas question par exemple d'augmenter le temps de présence des enseignants dans les établissements. On se contentera de faire figurer dans leur statut leurs différentes missions mais sans s'écarter des obligations horaires « historiques » : 18 heures pour les titulaires du CAPES et 15 heures pour les agrégés.

 

A la marge, il y aura des améliorations pour les enseignants exerçant en zone d'éducation prioritaire, avec une décharge de deux heures. En forme de contre-partie, à l'autre bout de l'échelle, c'est un effort qui est demandé aux enseignants de prépas. Ces derniers devraient voir leur rémunération sensiblement baisser (voir notre actualitté). Cependant, rien n'est encore acté et les discussions se poursuivent.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.