Les livres des rois et des reines de France, à la bibliothèque de Versailles

Sophie Kloetzli - 25.07.2016

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Bibliothèque Versailles - Livres rois reines France - livres Versailles château


La bibliothèque de Versailles, forte de sa proximité avec le fameux château, est le refuge de livres couvrant plus de 5000 ans de lecture, des tablettes cunéiformes de Mésopotamie à l’heure actuelle, en passant par les livres des rois et des reines de France. Ou comment découvrir les livres qui ont appartenu à Marie de Médicis, Marie-Antoinette, ou encore Louis XVI...

 

Galerie des archives diplomatiques à la bibliothèque de Versailles 
(ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

Histoire de la bibliothèque de Versailles

 

La bibliothèque, construite entre 1761 et 1763 à l'initiative du duc de Choiseul, secrétaire d’État aux Affaires étrangères, était à l’origine, et jusqu’à la Révolution française, le ministère des Affaires étrangères et de la Marine. Dans la galerie se sont promenées d’illustres personnalités, dont La Pérouse, l’explorateur qui n’est jamais revenu, ou encore Monsieur de La Fayette et Jefferson qui, unis dans la cause des colons américains, ont préparé le Traité d’indépendance des États-Unis.

 

L'indépendance des États-Unis (1776-1783) fait par ailleurs l'objet d'une exposition à la bibliothèque de Versailles jusqu'au 8 octobre.

 

5000 ans de lecture

 

Au sein de la galerie où sont installées les archives diplomatiques, se trouvent environ 55.000 livres. Ces derniers pouvaient, à l’origine, être empruntés par le public, jusqu’à ce que les libraires se rendent compte des trésors que les collections pouvaient renfermer...

 

La bibliothèque de Versailles a la particularité de couvrir une très large période de l’histoire du livre, soit environ 5.000 ans. Parmi les plus anciennes pièces de la collection, citons une tablette cunéiforme mésopotamienne datant de 2.300 av JC. L’objet, en argile, est recouvert de texte sur les deux faces, mais aussi sur les bords, et regroupe des propos non pas poétiques, mais purement administratifs.

 

Bibliothèque patrimoniale de Versailles

Tablette cunéiforme et lecteur ebook à la bibliothèque de Versailles (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

La collection royale

 

La collection se concentre toutefois sur les incunables (les livres datant des premiers temps de l’imprimerie, avant 1501) et les livres datant des XVII et XVIIIes siècles. La bibliothèque de Versailles se targue en effet de posséder des ouvrages qui ont appartenu à plusieurs rois et reines de France, d’Henri III à Louis XVI. L’origine royale est attestée par la présence de la fleur de lys.

 

Bibliothèque patrimoniale de Versailles

Livres anciens à la bibliothèque de Versailles (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Le livre de Louis XVI (au premier plan), dont la taille est impressionnante, a vu ses couleurs se dégrader au fil des siècles. Les couleurs officielles des reliures royales sont généralement rouges ou bleues, mais dans ce cas précis, la couleur bleue est devenue verte. Pour le détail, l’ouvrage est un « recueil des historiens des Gaules et de la France ». 


Voici l’un des livres ayant appartenu à Marie de Médicis, dont le monogramme « MM » recouvre la couverture : 

 

Bibliothèque patrimoniale de Versailles

Livre de Marie de Médicis (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Marie-Antoinette possédait également de beaux ouvrages, même si elle n’aimait ni les livres ni la culture... Les seuls qu’elle aurait vraiment ouverts seraient des livres d’illustration aux couleurs très riches. Si la couverture n’est ici ni rouge ni bleue, c’est parce que le livre se trouvait au petit Trianon, un lieu de loisirs. 

 

Bibliothèque patrimoniale de Versailles

Livre de Marie-Antoinette (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

À l’inverse de Louis XVI qui aimait les grands livres, une duchesse avait en sa possession de livres de taille très réduite. Ces derniers ne contiennent que des images, et notamment, dans l'un d'eux, des illustrations de Paul et Virginie.

 

Bibliothèque patrimoniale de Versailles

(ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

La peau de chagrin est un type de cuir, généralement d’âne, qui se rétrécit rapidement, au point qu’il devienne impossible de fermer le livre — à l'image de la peau de chagrin dans le roman de Balzac du même nom, qui rapetisse après chaque vœu énoncé par son propriétaire, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien.

 

Bibliothèque patrimoniale de Versailles

Livre en peau de chagrin (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)