medias

Les machines à écrire d'Ernest Hemingway et Jack Kerouac à vendre

Antoine Oury - 25.02.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - machine ecrire Hemingway - machine ecrire Kerouac - machines ecrire encheres


Une grande vente aux enchères se déroulera en ligne ce mercredi 26 février, organisée par la maison University Archives. Avec des pièces exceptionnelles, notamment les machines à écrire d'Ernest Hemingway et de Jack Kerouac, mises en vente aux côtés de 286 autres lots. Il faudra avoir mis de côté entre 20.000 et 100.000 $, au moins, pour s'offrir l'une des deux...

La dernière machine à écrire de Jack Kerouac


Avec une mise à prix initiale de 16.000 $, la machine à écrire d'Ernest Hemingway sera sans doute l'un des lots les plus convoités de cette vente aux enchères. D'une valeur estimée entre 50.000 et 100.000 $, elle a été donnée à Hemingway par l'écrivain A.E. Hotchner, qui l'aurait ensuite récupérée en 1960. Aujourd'hui âgé de 103 ans, Hotchner souhaite désormais s'en séparer.

« Il m'a appelé et m'a dit qu'il devait vendre ses dernières choses. Je le connais depuis 30 ans et j'ai fait des estimations pour lui, alors il est venu me voir », explique John Reznikoff, président de University Archives. C'est sur cette machine à écrire Royal qu'Ernest Hemingway a rédigé son célèbre texte Paris est une fête, publié de manière posthume en 1964.

Autre lot d'exception, autre machine à écrire, celle de Jack Kerouac, la dernière de sa carrière. Estimée entre 18.000 et 20.000 $, cette Smith-Corona a permis à l'auteur de Sur la route d'écrire Vanité de Duluoz, son dernier roman publié. D'autres biens ayant appartenu à Kerouac seront aussi mis en vente, comme des vêtements, un stylo ou encore des photographies privées. Une partie de sa correspondance avec Allen Ginsberg sera aussi mise en vente.

<

>


 
D'autres lots d'exception seront proposés au cours de la vente, notamment une carte postale signée par Mahatma Gandhi, une lettre du compositeur russe Piotr Ilitch Tchaïkovski, une autre de Neil Armstrong ou encore un portrait de Francis Scott Fitzgerald par Gordon Bryant, signé par l'auteur.

via Paris Express


Commentaires
OK, mais il faudrait une suite à cette histoire !
voir "Chicago Typewriter" sur Netflix shock
A.E. Hotchner vient de décéder, donc je ne pense pas qu'il "veuille se séparer" d'une machine à écrire.
Culte des reliques? S'approprier l'outil de l'écrivain pour qu'un peu de son âme t' imprègne? La machine te donnera peut être cette inspiration qui t'a fui ou te manque:oh! miracle du clavier, du papier et de l'encre.



Dommage que se soit si cher. Ces objets engrosseront sans doute les collections d'objets des plus riches. Les autres se contenteront de jeter un regard attendri à la machine à écrire de Jack en lamentant l'absence, dans cet article, d'une photographie de l'instrument d'Ernest.



Ces outils témoins des états d'âme de l'auteur, sièges de la création, ses plaisirs et ses doutes. Appendices de l'humain dans cette mystérieuse aventure de l'écriture.

Témoins et confidents muets qui restent après la mort. Auraient-ils préféré se dissoudre dans le corps des défunts?



Puissent quelques musées les abriter comme ils le méritent.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.