USA : Le prix des manuels scolaires en hausse de 1041 % en quarante ans

Julie Torterolo - 04.08.2015

Patrimoine et éducation - A l'international - Bureau of Labor Satistics - Manuels Universitaires - Prix


Une étude du Bureau of Labor Satistics (BLS) (Agence américaine des statistiques du travail) pose un constat édifiant pour les étudiants américains : les prix des manuels scolaires ont augmenté de 1041 % de 1977 à juin 2015, soit plus de trois fois le taux d’inflation, précise NBC News. Les experts n’hésitent pas à comparer le système économique des manuels scolaires à celui des médicaments. 

 

College Books

(wohnai, CC BY 2.0)

 

Selon NBC News, les élèves sont en effet piégés par cette augmentation. De la même manière que les médecins prescrivent des médicaments qu'ils souhaitent que leurs patients achètent, les professeurs imposent une liste de manuels que l’étudiant doit acquérir, et ce quelque soit le prix. « Ils ont été en mesure de continuer à relever les prix parce que les étudiants sont des consommateurs captifs. Ces derniers sont obligés d'acheter tous les livres qu’on leur a affectés » a ainsi expliqué Nicole Allen, directrice de département de l’éducation à SPARC, une alliance internationale des bibliothèques universitaires et de recherche, à NBC.

 

« Les professeurs ne sont pas sensibles aux prix, ils affectent les livres, les étudiants n’ont rien à dire », ajoute Ariel Diaz, directeur général de Boundless, un éditeur qui vend des manuels universitaires à prix réduit. 

 

Les éditeurs passent ainsi leur temps à séduire les professeurs, de la même manière que les industriels pharmaceutiques le font avec les médecins. Petite différence de taille, les étudiants n’ont aucun système de remboursement pour leurs dépenses scolaires. 

 

Une analyse qui n’est pas du goût des éditeurs et des librairies universitaires. Pour Marisa Bluestone, porte-parole de l’Association des éditeurs américains, invoque des résultats « trompeurs » de la part de BLS. Pour elle ce qu'elle appelle « la loi des petits nombres » peut porter à confusion. En effet, si un livre de 100 $ à l’origine passe à 200 $, cela donnera un taux d’augmentation de 100 %. En revanche, si des frais de scolarité passent de 10 000 $ à 11 000 $, cela ne donnera seulement une augmentation de 10 %, analyse-t-elle auprès de NBC. 

 

 

 

Toujours est-il qu’un manuel de chimie coûte 400 $, indique Mark Perry, professeur d’économie à l’Université du Michigan. « Les prix des manuels universitaires augmentent ainsi beaucoup plus que la capacité des parents à payer », analyse-t-il. De quoi relativiser la loi des petits prix. 

 

Face à cette captivité, les étudiants tentent bien que mal de contourner cette obligation : livre d’occasion, rachat aux anciens élèves ou même le prêt étudiant. « Je trouve les prix des manuels universitaires aberrants, mais on n’a pas le choix », a expliqué Alex Bender, étudiant de première année à Northeastern University à NBC.