Les nouvelles conditions de recrutement des enseignants

Clément Solym - 02.02.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - conditions - recrutement - enseignants


Sur son site, le ministère de l'Education met en avant les nouvelles conditions de recrutement des enseignants qui entrent progressivement en application. Avec un recrutement à bac + 5, de façon à s'aligner sur les autres pays européens, les enseignants français seraient, à présent, mieux formés pour entrer dans le métier avec davantage de sérénité.

 

Oui, enfin, ce sont ici les choses vues du côté du Ministère :  « Les étudiants sont préparés progressivement au métier avant les concours. Ils peuvent suivre des stages d'observation et de pratique accompagnée et des stages en responsabilité dans des classes. »

 

Dans la réalité des faits, à partir du moment où l'étudiant a été reçu avec succès à la partie théorique du concours, commence pour lui une année de stage marathon. L'enseignant débutant doit assurer ses 18 heures de cours par semaine, comme tout titulaire, mais, de surcroît, il a des journées de formation qui viennent se greffer en plus sur une journée banalisée dans sa semaine, différente selon les académies.

 

Rappelons tout de même qu'il y a de cela moins d'une décennie, l'enseignant débutant assurait, durant son année de stage, six heures de cours par semaine, le reste du temps était consacré à sa formation avec différents cours dispensés au sein des IUFM...