Les Presses Universitaires d'Oxford vont lancer une encyclopédie en ligne

Clément Solym - 22.04.2010

Patrimoine et éducation - A l'international - presses - universitaires - oxford


Les Presses Universitaires d'Oxford ont décidé de se lancer dans la grande et périlleuse aventure des encyclopédies en ligne avec Oxford Bibliographies Online ou OBO.


Ce projet a été monté pour offrir une alternative académique à la recherche de résultats Google et à l'encyclopédie participative de type Wikipédia. On l'aura compris les articles de OBO ne seront rédigés que par des universitaires compétents dans leur domaine.

L'encyclopédie est actuellement en bêta test et contient seulement quatre grandes sections : Classiques, Études Islamiques, Criminiologie, et Social. Cela dit 10 à 12 nouvelles grandes sections devraient venir compléter quelque peu OBO d'ici la fin de l'année. Chacune des quatre sections compte entre 50 et 100 entrées, un nombre qui devrait croître de 50 à 75 nouvelles entrées par an.

Au niveau de l'organisation, chaque section est sous la responsabilité d'un Rédacteur en Chef qui dirige entre 15 et 20 universitaires. Et pour se faire une idée du fonctionnement d'OBO, on pourra regarder la vidéo ci-dessous.


Bon cela est bel et bien mais faire travailler tous ces universitaires et gérer une telle base de données, ça a un coût. Et celui-ci va se répercuter sur les internautes qui devront débourser 29,95 $ par mois ou 295 $ par an. Un prix determiné comme abordable pour un étudiant mais qui garde le défaut d'être élevé comparé à de la gratuité.

Et c'est là que le bât blesse, souvent la gratuité prime sur l'assurance d'un article écrit par un professionnel et d'autres tentatives de concurrencer Wikipedia en ont fait les frais. Gageons qu'OBO trouve son public mais il risque d'être composé en grande partie d'universitaires.