Les résultats de l'enquête Pisa : un nouveau pavé dans la mare

Clément Solym - 08.12.2010

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - enquête - pisa - résultat


L’enquête Pisa fait son retour et toujours pour le malheur du monde de l’éducation…En effet, si l’on en croit les derniers résultats de cette étude, la situation de la France n’en finit pas de se dégrader. Par rapport à l’ensemble des pays de l’OCDE, les petits Français de 15 ans obtiennent tout juste des résultats s’inscrivant dans la moyenne.

Mais, ce qui apparaît comme fortement préoccupant, c’est le fort accroissement des inégalités depuis les années 2000. On enregistre ainsi davantage d’élèves de faible niveau même si, en parallèle, un bon groupe de tête demeure. Trois compétences sont retenues pour l’élaboration de ces tests : la compréhension de l’écrit (les Français arrivent en 21ème position), les mathématiques (22ème position) et les sciences (27ème position).


Malgré les moyens importants mis sur la table, au regard du PIB par habitant, la France obtient donc des résultats plus que moyens, bien loin de ceux qui caracolent en tête de la classe, à savoir Shanghai, la Corée du Sud et la Finlande.

Pisa, programme international pour le suivi des élèves, comprend en tout 65 participants, 34 pays de l’OCDE et 31 pays partenaires. Si l’on regarde les chiffres de façon plus précise, on remarque que la proportion d’élèves en grande difficulté comme celle de ceux qui sont d’un très bon niveau sont toutes deux au-dessus des moyennes des pays de l’OCDE. On est bien là face au creusement des inégalités tant redouté par le système éducatif mais pourtant effectif sur le terrain…

Entre 2000 et 2009, la proportion d’élèves en grande difficulté est passée de 15 à 20 % quand celle des très bons élèves a seulement augmenté d’un point, passant de 8,5 à 9,6 %. Il n’y a donc pas vraiment de quoi se réjouir. On note même un glissement du niveau en mathématiques qui devient plutôt préoccupant : 22,5 % des élèves apparaissent en grande difficulté à ce niveau.

Un blogueur de talent décortique également avec sagacité les tests de PISA..