Le château d’Alexandre Dumas continue de couler à l'eau

Julie Torterolo - 11.09.2015

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Château Monte-Cristo - Alexandre Dumas - Rénovation


Il l’appelait « son petit paradis ». L’ancienne demeure d’Alexandre Dumas, le château de Monte-Cristo donnant sur la Seine, va mal. La bâtisse est menacée par l’humidité et l’usure. La rénovation de ce patrimoine était alors estimée à près d’un million d’euros au début de l'année. Aujourd'hui, les subventions nécessaires ne sont toujours pas réunies. 

 

Le Jour ni l’Heure 8425 : château de Monte-Cristo, 1846, construit par Hippolyte Durand, 1801-1882, pour Alexandre Dumas, 1802-1870, à Port-Marly, Yvelines, Île-de-France, vendredi 17 août 2012, 15:29:20

Renaud Camus, CC BY 2.0

 

En 1844, la notoriété d’Alexandre Dumas battait son plein. Après le succès des Trois Mousquetaires et du Comte de Monte-Cristo, l’écrivain se fait construire une demeure, aux inspirations romantiques, sur une colline située sur les coteaux de Port Marly, dans les Yvelines. Cette bâtisse lui permet de s’établir en toute quiétude, loin du tumulte de la ville.

 

Un bâtiment néo-Renaissance qui fait face au castel néogothique qu’est le château d’If. Pourtant, au début de l’année, la directrice des lieux, Frédérique Lurol, sonnait l’alarme : cet écrin romantique n’est plus aussi idyllique qu’il n’y paraît. L’humidité bouleverse en effet les fondations. « Il pleut à l’intérieur par endroits en cas de fortes pluies ! », explique-t-elle. L’ampleur des réparations nécessaires s’étend aux vitraux, les canalisations, peintures, boiseries. Tout est endommagé par un terrain gorgé d’eau. Le délabrement date de 1970. Le château Monte-Cristo qui appartenait à cette époque à une société immobilière avait frôlé la démolition.

 

La rénovation complète était déjà estimée à 921 000 euros, selon l’AFP, en mars dernier. Fort de ce constat, un appel aux dons avait été lancé pour cette bâtisse classée monument historique. « Des demandes de subventions auprès des financeurs publics ont permis de réunir un peu moins de la moitié de cette somme », avait également précisé la directrice. 

 

Pour le reste, depuis 7 mois maintenant, le syndicat intercommunal — gérant du domaine — a ouvert une souscription publique auprès de la Fondation du patrimoine. Mais à ce jour, seuls 17 576 euros ont été récoltés. Or, il faut que la récolte rapporte au moins 5 % du montant de la rénovation pour que la Fondation complète le tout.

 

Il avait également été décidé d’exclure l’idée d’une augmentation du tarif des visites pour financer le chantier, mais il est toujours possible de contribuer en faisant un don auprès du domaine, ou auprès de la Fondation du patrimoine, que ce soit par chèque ou en ligne.

 

Une réduction de paradis terrestre

 

Une rénovation utile puisque le château attire encore les touristes. L’année dernière ce sont 21 000 visiteurs qui sont venus admirer et visiter cette bâtisse atypique. Balzac aimait la décrire comme « la plus royale bonbonnière qui existe ».

 

Pensée par l’architecte Hippolyte Durand, la bâtisse évoquait « une réduction de paradis terrestre » pour Alexandre Dumas. Et il l’avait d’ailleurs aménagé à sa manière : son portrait apparaissait fièrement au-dessus de l’entrée avec, plus haut, la devise « j’ayme qui m’aime ».

 

Ces initiales étaient même gravées sur les clochetons. Isabelle Safa, secrétaire générale de la Société des amis d’Alexandre Dumas expliquait alors qu’on rencontrait au sein de la demeure une « ménagerie humaine et animale ». Admirateurs, chiens, poissons, singes, perroquet, chevaux, et même un vautour, foulaient régulièrement le sol de la bâtisse.

 

Mais « en panier percé » qu’il était, Alexandre Dumas quitta les lieux en 1851, faute d’argent. Il vendit alors sa demeure pour une somme dérisoire. L’écrivain décéda en 1870 chez son fils, bien loin de son château qui prend l’eau. 

 


Pour approfondir

Editeur : Lgf
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782253008880

Les trois Mousquetaires

de Alexandre Dumas

Dumas séduit, fascine, intéresse, amuse, enseigne.Victor Hugo.Tout le monde connaît la verve prodigieuse de M. Dumas, son entrain facile, son bonheur de mise en scène, son dialogue spirituel et toujours en mouvement, ce récit léger qui court sans cesse et qui sait enlever l?obstacle et l?espace sans jamais faiblir. Ilcouvre d?immenses toiles sans jamais fatiguer ni son pinceau, ni son lecteur.Sainte-Beuve.Les Trois Mousquetaires? notre seule épopée depuis le Moyen Age.Roger Nimier.Les Trois Mousquetaires forment le

J'achète ce livre grand format à 5.10 €