Les Voyages de Gulliver, le classique de Swift, illustré par Grandville

Antoine Oury - 19.10.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Gulliver Jonathan Swift - Les voyages de Gulliver Swift - Les voyages de Gulliver Grandville


Classique de la littérature satirique et politique, Les Voyages de Gulliver, écrit en 1721 par Jonathan Swift, reste une référence du genre. Le livre a connu plusieurs versions, censurées ou augmentées, et l'une d'entre elles, en 1838, propose de splendides gravures de l'illustrateur et lithographe français Jean Ignace Isidore Gérard, mieux connu sous le nom de Jean-Jacques Grandville.

 
 


Né à Nancy en 1803, Jean-Jacques Grandville s'illustrera avec brio dans la caricature animale, à travers de nombreux recueils de lithographies, des publications dans la presse de l'époque, mais aussi des illustrations de livres, notamment ceux d'Honoré de Balzac, le Don Quichotte de Cervantes, Robinson Crusoé de Daniel Defoe ou encore Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift.

 

C'est en 1838 que l'éditeur Henri Fournier fait appel à Grandville pour illustrer Les Voyages de Gulliver, en vue d'une publication en deux volumes par souscription : 36 livraisons sont proposées à partir du 7 février 1838, au prix de cinquante centimes la livraison. 

 

À la rencontre de Jean de La Fontaine, rêveur et malicieux

 



L'éditeur sait faire la promotion de son édition : « La gravure en a été exclusivement exécutée par des artistes d'une expérience et d'un talent incontestés ; et toujours le burin s'y montrera digne du crayon » de Grandville, promet Fournier.
 

Très richement illustrée, cette édition est disponible en intégralité sur Gallica, et même en version EPUB pour ceux qui voudraient la charger sur un lecteur.