medias

Littérature jeunesse : la lecture du soir en péril

Xavier S. Thomann - 22.06.2013

Patrimoine et éducation - A l'international - Lecture - Enfants - Parents


C'est la fin d'une tradition. Et la mauvaise nouvelle vient d'un sondage américain réalisé par l'association américaine RIF (Reading is fundamental). Seulement trois parents sur dix lisent une histoire à leur(s) enfant(s) le soir quand vient l'heure de se mettre au lit. 

 

 Nuit des étoiles

Steve Grosbois, CC BY-SA 2.0

 

 

Qu'on se rassure toutefois, l'étude n'a été réalisée que sur un échantillon de mille parents, dont les enfants ont huit ans ou moins. Toujours est-il que le deuxième chiffre de cette étude est plutôt inquiétant, quoique peu surprenant, à savoir que 50 % des parents interrogés disent que leurs enfants passent plus de temps derrière la télé ou des jeux vidéos qu'à lire. 

 

Comment font donc ces enfants pour s'endormir ? Ça, l'étude ne le dit pas. En tout cas, l'association n'entend pas rester les bras croisés. RIF, en partenariat avec Macy's, continue de distribuer des livres aux enfants et aux foyers dans le besoin. Ils vont atteindre la barre des dix millions de livres distribués. Bien sûr, ils sont à la recherche de dons, pour poursuivre cette action. 

 

Et ils ont rappelé l'importance de faire la lecture aux enfants, tout particulièrement le soir. Carol H. Rasco, directrice, a déclaré : « Les histoires du soir sont à la base des accomplissements futurs. (...) Même si certaines des informations de cette étude sont encourageantes, beaucoup reste à faire ». 

 

  Bedtime Stories Infographic

 

(via GalleyCat)