Little Man, Little Man, l'unique livre jeunesse signé James Baldwin

Antoine Oury - 08.12.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - James Baldwin Little Man, Little Man - Little Man, Little Man livre jeunesse - James Baldwin jeunesse


Au sein de la bibliographie de James Baldwin, on trouve une curiosité restée seule dans sa catégorie : un livre jeunesse, Little Man, Little Man, publié en 1976 avec des illustrations du dessinateur parisien Yoran Cazac. Indisponible depuis longtemps, l'album sera réédité en août 2018 outre-Atlantique par Duke University Press.

 

Extrait de Little Man, Little Man: A Story of Childhood, de James Baldwin et Yoran Cazac
 


Expatrié en France, Baldwin n'en évoque pas moins la vie d'un jeune Noir de Harlem, âgé de 4 ans et fortement inspiré de son propre neveu. TJ, c'est son nom, et son camarade WT, jouent à la balle dans les rues, s'occupent comme tous les enfants de leur âge, et le livre évoque aussi la relation du jeune garçon avec son papa, qui l'emmène au cinéma et au concert de Stevie Wonder.

 

« Je veux que tu sois fier de ton peuple », explique-t-il à TJ : dédié au peintre afro-américain Beauford Delaney, que Baldwin avait connu à l'âge de 14 ans, Little Man, Little Man est aussi un hommage avoué aux Afro-Américains et à la place qu'ils ont su prendre dans la culture ou la politique américaine.

 

Publié en 1976 par Dial Press, l'album jeunesse de Baldwin s'était rapidement retrouvé en rupture de stock, et n'avait jamais été réédité. Les presses universitaires de Duke préparent une nouvelle édition de Little Man, Little Man pour le mois d'août 2018, enrichie d'une introduction des chercheurs Nicholas Boggs et Jennifer DeVere Brody, spécialistes de Baldwin, d'un avant-propos de Tejan « TJ » Karefa et d'une postface d'Aisha Karefa-Smart, grande sœur de TJ.

<

>

 


D'après TJ lui-même, Baldwin, alors résidant de Saint-Paul-de-Vence, en France, se serait laissé convaincre d'écrire un livre jeunesse à la demande pressante de son neveu, et l'aurait pensé comme « une célébration de l'estime de soi chez les enfants noirs ». « Oh mon Dieu, c'était magique », se souvient Aisha Karefa-Smart à propos de ce jour de Thanksgiving pour lequel James « Oncle Jimmy » Baldwin avait apporté les premiers exemplaires imprimés de Little Man, Little Man : « Il a rassemblé tous les enfants et nous a surpris avec les livres, nous avons commencé à sauter un peu partout ! »

 

Nothing Personal, le projet de James Baldwin
et Richard Avedon, réédité

 

Fervent défenseur des droits des enfants, Baldwin voulait que sa propre expérience, difficile, dans le quartier d'Harlem, permette de faire progresser la situation des enfants : « Je pense que mon oncle a écrit cette histoire pour que tous les enfants puissent espérer un futur plus clair », souligne encore Aisha Karefa-Smart, rapporte Publishers Weekly.

 

La redécouverte du livre jeunesse signé par Baldwin est en grande partie due à Nicholas Boggs, qui a pu rencontrer Yoran Cazac à Paris au début des années 2000, alors qu'il pensait l'illustrateur décédé. Cazac est mort en 2005, mais l'universitaire a pu l'interviewer entre-temps, et assure que la réédition de Little Man, Little Man apportera beaucoup aux spécialistes de Baldwin, tout en permettant aux enfants de découvrir son œuvre...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.