Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Londres : s'asseoir sur le livre pour la promotion de la lecture

Antoine Oury - 25.11.2013

Patrimoine et éducation - A l'international - Londres - bancs décorés - National Literacy Trust


Dans le domaine de l'accès au texte et à l'écrit, la National Literacy Trust n'en finit pas de mettre sa bonne volonté au service de nobles causes. Au travers du programme « Books about Town », l'organisation à but non lucratif va réaliser des bancs en forme de livres, peints aux couleurs des classiques, dans les rues de Londres.

 


 

 

En forme de livre ouvert, les bancs affichent en couleurs vives les univers correspondants à la fiction choisie, que les lecteurs pourront s'amuser à reconnaître. Pour le moment, deux motifs sont d'ores et déjà prêts, quand l'installation effective se fera l'été prochain. L'association a déjà fait réaliser un banc pour attirer le chaland, correspondant au célèbre Wind in the Willows (Le vent dans les saules) de Kenneth Grahame.

 

Car l'objectif de l'association est bien d'attirer des investisseurs susceptibles de se payer un banc public dans l'entourage de leur siège, ou pour le seul bénéfice d'un peu de publicité. Compter 8.000 £, hors TVA, pour un seul banc, avec oeuvre de son choix. Pour le moment, l'éditeur jeunesse Walker Books et le cabinet d'expertise comptable KPMG ont cédé, respectivement pour Peter Pan et We're Going on a Bear Hunt, de Michael Rosen et Helen Oxenbury.

 

Sachant que, à la fin de l'été 2014, les bancs seront vendus aux enchères au bénéfice du National Literacy Trust, le simple fait de s'asseoir sera geste d'un philanthrope.

 

(via Melville House)