Maîtrise de l’anglais : niveau stable pour les Français

Clément Solym - 17.04.2008

Patrimoine et éducation - A l'international - maîtrise - anglais - stable


Les résultats de cette étude sont fondés sur un échantillon de 1.396.211 personnes ayant passé le test TOEIC au cours de l’année 2006 dans le monde. Parmi les 24 pays étudiés, la France obtient la septième position.


Les résultats français face à ceux des autres pays participants :

Sur l’année 2006, l’Europe reste en première position par rapport aux autres continents. Elle obtient le meilleur scoire au test TOEIC « Listening & Reading » : 694 points.

Concernant la participation, l’Asie (hors Japon et Corée) représente 52 % des candidats. Pour ce qui est de l’Europe, on compte 34 % de participants. Le score des Européens reste stable par rapport à 2005.

Ce que l’on remarque, c’est l’arrivée de l’Afrique : 2 % des candidats viennent de ce continent et leurs scores les placent en deuxième position après l’Europe avec une moyenne de 621 points. L’Amérique du Sud (4 % des participants) enregistre une progression exceptionnelle en gagnant 151 points : elle passe de 427 points en 2005 à 578 points en 2006.

Les résultats français à la loupe :

Depuis 2002, la France reste stable dans sa position. L’étude prend en considération cinq pays européens : le Portugal, la Roumanie, la France, l’Espagne et l’Italie, avec une moyenne de 694 points, ce qui correspond à un niveau d’anglais dit « opérationnel de base ».

La France, avec une moyenne de 684 points, devance les Espagnols (668 points) et les Italiens (629 points). Sur le plan mondial, la France se place en 7ème position, derrière le Canada (761 points), le Portugal (751), la Roumanie (739), l’Inde (726), le Liban (711) et les Philippines (688).

« Entre les objectifs de la France d’atteindre un niveau avancé en anglais professionnel et les résultats concrets qui mettent en exergue seulement un niveau utilisateur indépendant, nous constatons qu’il y a un niveau d’écart ! » déclare Alain Daumas, Directeur France d’ETS Europe, « Le niveau d’anglais des Français n’est pas encore suffisant pour répondre aux exigences réelles du monde des affaires ».

Qui sont les candidats au TOEIC ?

La tranche des moins de 25 ans est majoritairement représentée avec 50% des candidats, suivie de celle des 25/35 ans (28,5%), puis celle des 35/45ans (16,5%) et enfin celle des plus de 45 ans (4,6%). La tranche des 25/35 ans obtient les meilleurs scores avec une moyenne de 535 points, suivie des 35/45 ans avec 493 points.

Les trois secteurs d’activité les plus représentés sont les professions scientifiques et techniques (52%), les professions du marketing et de la vente (17%), et enfin celles des employés de bureau (9%). Sur toutes les catégories confondues, la branche « enseignement / formation » obtient le meilleur score moyen avec 634 points.

Quant aux scores, naturellement, les bons résultats vont de pair avec le passage de quelques mois dans les pays anglo-saxons…Le score moyen des candidats ayant passé plus d’un an à l’étranger est de 749 points alors que celui des candidats n’étant jamais partis, est seulement de 553 points. De même qu’une pratique régulière de l’anglais est un réel plus pour obtenir un bon score.

L’intégralité de l’étude est disponible sur le site de ETC Europe.